Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Israël les déporte et l'Etat islamique les décapite

par The Daily Beast 23 Avril 2015, 21:36 Articles de Sam La Touch Israël Migrants Erythrée Libye EI Décapitation

Israël les déporte et l'Etat islamique les décapite

Trois des chrétiens éthiopiens décapités par l'Etat islamique (EI) vivaient en Israël, jusqu'à ce que le gouvernement les ait forcés à quitter Israël.


Dans une scène qui est devenue trop familière, l'État islamique autoproclamé a exécuté un groupe d'individus qu'il a jugé infidèle.

En effet, une vidéo récemment publiée, montre les dernières victimes du groupe extrémiste, probablement des chrétiens éthiopiens, être décapitées dans un pays qui semble être la Libye.

Mais il y a un hic : au moins trois des victimes étaient des réfugiés érythréens qui avaient été déportés d'Israël. Une érythréenne nommée Mesi Fashiya qui travaillait comme traductrice pour les réfugiés et les migrants, pour une ONG israélienne, a identifié les victimes.

Malheureusement, l'un d'entre eux était de sa famille.

Fashiya a déclaré au journal israélien Ha'aretz que son cousin, identifié comme "T.", a été expulsé d'Israël "vers l'Ouganda ou le Rwanda, je pense que c'était au Rwanda où ils ne sont pas acceptés. De là, il est allé au Soudan puis du Soudan en Libye. "


"J'ai reconnu mon cousin, T., sur des photos publiées par l'Etat islamique qui sont apparues sur Facebook avant que la vidéo soit tournée", a déclaré Fashiya à 972 magazine.

On ne saura jamais si T. ou les deux autres Erythréens qui sont morts avec lui, auraient été sur les bateaux à destination de l'Europe ou s'ils seraient morts dans les eaux chaudes dans lesquelles de nombreux Occidentaux se baignent chaque été.


Ce que l'on sait par contre c'est que, avant que la lame du couteau de l'EI tranche leurs cous, ces trois Érythréens qui ont fuit les conflits pendant une grande partie de leur vie, étaient dans un pays riche qui se considère comme un oasis pour les de droits de l'homme au beau milieu d'une tempête d'atrocités.

Source : The Daily Beast Israel Deported Them. Then ISIS Cut Off Their Heads

Haut de page