Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Istambul supervise l'envoi des terroristes de l'Etat islamique en Syrie et en Irak (FARS News)

par Fars News 11 Avril 2015, 18:51 Turquie EI Syrie Irak Impérialisme Chine Articles de Sam La Touch

Istambul supervise l'envoi des terroristes de l'Etat islamique en Syrie et en Irak
Article originel : Report: Istanbul Supervising Dispatch of ISIL Terrorists to Syria, Iraq
FARS News


Traduction SLT
Istambul supervise l'envoi des terroristes de l'Etat islamique en Syrie et en Irak (FARS News)

La ville portuaire turque d'Istanbul est le principal centre pour l'envoi des terroristes de l'Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie voisine, selon des informations divulguées par des médias turcs, samedi.

"Les terroristes de l'EI transitent par Istanbul avec de faux passeports turcs, pour une nuit, avant d'être envoyés hors de Turquie," selon l'agence d'information de langue turque Cihan qui cite le journal turque Meydan.

Meydan a divulgué l'endroit où les faux passeports turcs avaient été délivrés dans la ville d'Istanbul.

Le journal a même mentionné que les bénévoles de la région Ouïghoure de Chine qui voulaient rejoindre l'EI devaient payer 200 $ pour les faux passeports et d'autres documents.

Une nombre de 50 000 faux passeports a été envoyé en Chine jusqu'à présent.

Ankara a été largement critiqué pour avoir fermé les yeux sur les terroristes étrangers qui passent en Syrie et en Irak à partir de la Turquie pour adhérer à l'EI.

En janvier, un chercheur turc a révélé que des milliers d'extrémistes turcs ont rejoint les terroristes de l'EI en Syrie.

"Au moins 12 000 ressortissants turcs ont rejoint les terroristes takfiris en Syrie pour lutter contre le gouvernement de Damas," a déclaré le chef de la recherche turque du Centre 21 Century, Umit Ozdaq, au journal Taraf.

Il a noté que certains d'entre eux ont rejoint l'EI en Syrie seul et que quelques autres l'ont fait avec des membres de leur famille.

Ozdaq a également révélé que 400 extrémistes du nord du Kazakhstan ont rejoint l'EI en Syrie.

En novembre 2014, des sources bien informées ont révélé que la Turkish Air a transféré un grand nombre de terroristes takfiri de différents pays vers la Syrie et l'Irak.

"L'avion a transporté 91 takfiri Tadjiks de Dushanbe à Istanbul le 2 juillet, à 21h10, sur le vol 254" a déclaré une source, qui a demandé à garder l'anonymat de peur pour sa vie, à FARS News à l'époque.

En octobre 2014, une source kurde a révélé que les fonctionnaires des services de renseignement turque (MIT) ont tenu une série de réunions avec les meneurs de l'EI dans une ville syrienne frontalière afin de coordonner les opérations de guerre commune contre la population kurde.

"Nous avons des documents solides et irréfutables selon lesquels le MIT a tenu de nombreuses réunions avec les meneurs de l'EI dans une ville à la frontière nord de la Syrie et au cours de ces réunions ils ont signé des contrats contre les Kurdes", selon les déclarations d'un membre du Parti (PKK) des travailleurs du Kurdistan qui s'est présenté comme Howal Veria à Fars News Agency.

Veria a averti le pouvoir Turque d'arrêter la poursuite de ses politiques contre les Kurdes, et a dit que si le gouvernement du Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan poursuit ses politiques, que les Kurdes, Alaouites et les autres personnes qui s'opposent à la politique d'Ankara favorable à l'EI vont se précipiter dans les rues pour montrer leur pouvoir au premier ministre turc.

Lors de remarques pertinentes en septembre 2014, un dirigeant du PKK, a déclaré que le gouvernement turc est de mèche avec les miliciens takfiris de l'EI qui opèrent à l'intérieur de la Syrie et de l'Irak voisin.

Dursun Kalkan a déclaré qu'"Ankara collabore avec les terroristes de l'EI, et a appelé les combattants kurdes à se rendre en Syrie pour défendre la ville kurde de Kobani près de la frontière avec la Turquie".

En septembre 2012, un rapport de Debka a révélé que les officiers de l'armée turque commandaient directement les terroristes étrangers dans le nord de la Syrie, y compris dans les villes d'Idlib et d'Alep.

Selon ce rapport, les miliciens à Idlib et Alep ont reçu leurs ordres de leur QG dans la ville du sud-est de la Turquie à Gaziantep.

URL de cet article : http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2015/04/istambul-supervise-l-envoi-des-terroristes-de-l-etat-islamique-en-syrie-et-en-irak-fars-news.html

commentaires

Haut de page