Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La démocratie assassinée par les colons en Afrique. Quand le gendarme belge, Gérard Soethe, exhibait les dents du premier ministre Lumumba, démocratiquement élu au Congo, après l'avoir dépecé (vidéo)

par Sam La Touch 3 Avril 2015, 07:55 Articles de Sam La Touch Belgique Gérard Soethe Gendarme Colonialisme Indépendance Belgafrique Crime contre l'humanité Lumumba

A environ 1'00 du reportage.
Gérard Soethe, gendarme belge au Congo-Kinshasa, colon belge chargé de découper et de dépecer la dépouille de Lumumba interviewé dans le film "Une mort de style colonial" exhibe un petit paquet contenant deux dents de Lumumba :

- Gérard Soethe : "Un corps d'une personne très importante. Tout ce que l'on fait pour cela. Et ici, j'ai les restes d'une personne historique très importante, les voila !"
- Interviewer : "C'est tombé ou vous l'avez..."
- G.S : "Arraché. Il avait une denture, une très bonne denture. C'est couvert avec de l'or derrière. Donc un dentiste sait identifier ça. Il m'a déjà fait jurer beaucoup ce Lumumba. Il me fait encore jurer maintenant."
- I : "Qu'est-ce qu'ils vous a fait jurer ?"
- G.S : "Lumumba ?"
- I : "Ouai ?"
- G.S : "Réfléchissez, réfléchissez. Quand on vient de vous dire, on a tué Lumumba et maintenant vous devez le faire disparaître dans un pays qui n'est pas le vôtre".
- I : "Vous voulez un couteau non ? " (pour ouvrir le petit paquet, le journaliste tend un couteau à l'ex-gendarme belge au Katangais)
- G.S : "Allez Patrice, voilà ce qui reste de toi." et il montre les dents face à la caméra.

Le documentaire en entier : "Une mort de style colonial (Patrice Lumumba)".

commentaires

Haut de page