Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon Ansarullah, des espions saoudiens et israéliens ont été arrêtés au Yémen (FNA)

par Fars News Agency 20 Avril 2015, 17:55 Yemen Israël Arabie Saoudite Espions Arrestation

Selon Ansarullah,  des espions saoudiens et israéliens ont été arrêtés au Yémen (FNA)
Ansarullah : des espions saoudiens et israéliens ont été arrêtés au Yémen
Article originel : Ansarullah: Saudi, Israeli Spies Arrested in Yemen
Fars News Agency

Traduction SLT

Selon un haut commandant du mouvement révolutionnaire Ansarullah, les forces yéménites ont arrêté un certain nombre d'espions israéliens et saoudiens qui prévoyaient de procéder à des opérations de sabotage au Yémen.


"Les agents capturés avaient l'intention de mener des opérations militaires au Yémen après avoir pris le contrôle de plusieurs aéroports et de bases militaires" a déclaré un commandant, s'exprimant sous condition d'anonymat, à Fars News Agency, aujourd'hui.

Le commandant Ansarullah a souligné que les agents arrêtés espionnaient pour l'Arabie saoudite et Israël, et a déclaré : "L'identité des agents capturés ne sera pas divulguée pour le moment pour des raisons de sécurité".

Il a réaffirmé que les opérations spéciales ont été menées en coopération avec les forces de renseignement de l'armée yéménite.

Les affrontements entre les combattants d'Ansarullah et les terroristes d'Al-Qaïda soutenus par l'Arabie saoudite ainsi que les milices pro-Hadi se poursuivent dans les régions méridionales du pays tandis que l'Arabie Saoudite bombarde le Yémen depuis 26 jours pour rétablir le président fugitif, Mansour Hadi, un proche allié de Riyad. L'agression menée par l'Arabie saoudite a jusqu'ici tué au moins 2700 Yéménites, dont des centaines de femmes et d'enfants.

Hadi a démissionné en Janvier et a refusé de reconsidérer la décision malgré les appels des révolutionnaires d'Ansarullah du mouvement Houthi.

Malgré les affirmations de Riyad qu'il bombarde les positions des combattants d'Ansarullah, des avions de guerre saoudiens ont détruit les zones résidentielles et les infrastructures civiles.

Cinq États du golfe Persique - l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis (EAU), Bahreïn, le Qatar et le Koweït - et l'Egypte qui sont également assistés par Israël et soutenus par les Etats-Unis ont déclaré la guerre au Yémen dans une déclaration conjointe le 26 mars.

commentaires

Haut de page