Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syrie: La pétition d’Avaaz n’est qu’une escroquerie et une œuvre de désinformation (Dissident Voice)

par Dissident Voice 16 Avril 2015, 09:49 Syrie Avaaz Désinformation

Les sept étapes de ces grands manipulateurs devant l’Eternel: Les Casques blancs, Avaaz, Nicholas Kristof et Syria « No Fly Zone »

Par Rick Sterling, 9 avril 2015 – Dissident Voice – Traduit de l’anglais par Dominique Muselet

On pourrait penser que, après avoir vu les résultats de leur campagne pour la « liberté et la démocratie » en Libye, des journalistes comme Nicholas Kristof et des « militants humanitaires » comme Avaaz auraient quelques scrupules.

Malheureusement, ils n’ont rien appris. On ne leur a pas non plus demandé de comptes, à quelques notables exceptions près, comme cet article de Greenwald / Hussain (What happened to the humanitarians who wanted to save Libyans with bombs and drones). Et maintenant, ils remettent ça. Aux États-Unis et dans le monde, de nombreuses personnes bien intentionnées mais aussi bien naïves, se laissent à nouveau convaincre de signer une pétition Avaaz qui n’est qu’une escroquerie et une œuvre de désinformation. Si la campagne en faveur d’une No Fly Zone (zone d’exclusion aérienne) en Syrie réussit, il en résultera une aggravation considérable de la guerre, le chaos et un bain de sang.

L’illustration suivante montre enchaînement des mensonges qui aboutissent à l’appel d’Avaaz pour une No Fly Zone en Syrie :

  1. Une SOURCE inconnue veut une intervention en Syrie
  1. Purpose Inc signe un contrat avec la mission de créer un « mouvement » autour de la Syrie
  1. Purpose « fait incuber » la Campagne syrienne
  1. La Campagne syrienne met les Casques blancs sur le devant de la scène
  1. Les Casques blancs sont ardemment soutenus par Kristof du NY Times et d’autres
  1. Les Casques Blancs demandent une No Fly Zone
  1. Avaaz lance une campagne pour une No Fly Zone

Voilà ci-dessous une brève analyse du processus de désinformation et de falsification, qui part de la SOURCE et culmine dans la campagne d’Avaaz en faveur d’une attaque OTAN / US contre la Syrie.

La Source

La « Source » est inconnue à ce jour. Elle peut être une agence des États-Unis qui œuvre avec ou sans l’approbation de l’administration Obama. Ou un autre gouvernement étranger qui cherche, en pure et simple violation du droit international, à renverser le gouvernement syrien. En plus des Etats-Unis, la Turquie, l’Arabie saoudite, la France, la Grande-Bretagne et le Qatar ont chacun dépensé des centaines de millions, voire des milliards de dollars en armes lourdes, sans compter les 3000 tonnes d’armes qui sont passées par la Croatie, ainsi qu’en armement, formation, équipement et salaires pour les milliers de mercenaires nationaux et internationaux qui sèment le chaos et la destruction en Syrie.

À ce stade, nous ne savons toujours pas qui est la source mais son identité est mise à prix : une RECOMPENSE de 100 dollars ira à la première personne qui fournira des éléments sérieux permettant de l’identifier.

PURPOSE Inc.

C’est une multinationale de relations publiques. Son PDG est Jeremy Heimans, co-fondateur d’Avaaz.

Son président est Kevin Steinberg, l’ancien PDG du World Economic Forum USA (l’antithèse du Forum social mondial). Leur site web donne leur objectif:

« Purpose construit et accélère les mouvements permettant de régler les plus grands problèmes du monde. »

Dans ce cas, le « problème » est la réticence à envahir le ciel et le territoire de la Syrie.

En échange d’une excellente rémunération, « Purpose » se charge de duper le public et de briser cette réticence.

Pour ce faire, Purpose a créé « La campagne syrienne ».

La Campagne syrienne

La Campagne syrienne a commencé au printemps 2014. Une de leurs premières tâches a été de restreindre au maximum la couverture médiatique de l’élection présidentielle syrienne de juin 2014. « La campagne syrienne » a fait pression sur Facebook pour qu’il enlève les publicités ou les annonces sur l’élection syrienne. Depuis, la Campagne syrienne a orchestré une énorme campagne médiatique, à base de fables flatteuses, pour promouvoir leur bébé, les « Casques blancs« sur les médias sociaux et traditionnels. Les campagnes n’ont rien à voir avec la réalité des faits. Par exemple, ils ont balayé d’un revers de main, à l’instar de John Kerry, l’élection syrienne qui a pourtant été prise au sérieux par des millions de Syriens.

La Campagne syrienne est dirigée par Anna Nolan, qui a grandi au nord de l’Irlande et n’a probablement jamais mis les pieds en Syrie. En plus de promouvoir les Casques blancs, la Campagne syrienne fait la promotion d’une nouvelle campagne des médias sociaux appelée « Planète Syrie« . Elle se sert d’arguments émotionnels pour attirer l’attention internationale sur la Syrie dans un effort supplémentaire à peine voilé de provoquer une intervention étrangère et une guerre.

Selon leur site web, la Campagne syrienne été financée au départ par la fondation Ayman Asfari, un milliardaire qui a fait fortune dans l’industrie du pétrole et du gaz.

Casques blancs

Casques blancs est le nouveau nom de la « Défense civile syrienne ». En dépit de son nom, la Défense civile syrienne n’a pas été créée par des Syriens et elle ne sert pas non plus la Syrie. Au contraire, elle a été créée par le Royaume-Uni et les Etats-Unis en 2013. Des civils résidant dans les territoires contrôlés par les rebelles ont été payés pour aller en Turquie recevoir une formation pour les opérations de sauvetage. Le programme était dirigé par James Le Mesurier, un ancien soldat britannique devenu entrepreneur privé et dont l’entreprise est basée à Dubaï.

Les personnes formées sont soi-disant « neutres« , mais elles n’opèrent que dans les zones d’Idlib (maintenant contrôlé par al-Nusra / Al Qaida) et d’Alep toutes deux contrôlées par les rebelles. Les estimations diffèrent énormément sur le nombre de personnes formées par les Casques blancs et le nombre de personnes qu’ils ont secourues. Les chiffres sont probablement très exagérés parce qu’en fait, il y a peu de civils dans les territoires contrôlés par les rebelles. Un médecin qui a récemment servi dans la zone d’Alep contrôlée par les rebelles la décrit comme une ville fantôme. Les Casques blancs travaillent principalement avec le groupe rebelle Jabat al-Nusra (Al-Qaida en Syrie). Une vidéo des récentes attaques présumées de gaz de chlore commence avec le logo des Casques blancs et se poursuit avec le logo de al-Nusra. En réalité, les Casques blancs sont une petite équipe de secours au service de al-Nusra / Al Qaida.

Mais la fonction principale des Casques blancs est la propagande. Les Casques blancs diabolisent le gouvernement d’Assad et promeuvent une intervention étrangère en bonne et due forme. Un leader des Casques blancs a écrit un éditorial récent du Washington Post. Les Casques blancs sont également très actifs dans les médias sociaux et sont présents sur Twitter, Facebook, etc. Selon leur site Web, pour contacter les Casques blancs il faut envoyer un email à la Campagne syrienne, ce qui prouve leur lien étroit.

Nicholas Kristof / New York Times

La campagne « Casques blancs » a connu un grand succès en raison de la promotion inconditionnelle des médias. Nicholas Kristof du New York Times était un avocat de l’attaque OTAN / US contre la Libye. Selon lui, les villageois qui avaient été abattus, blessés et dont les maisons avaient été détruites n’étaient pas contrariés du tout, ils étaient reconnaissants! « Bons baisers de Libye », voilà comment il voyait la chose. Cela n’avait bien sûr, aucun sens et ne faisait que paver la voie vers l’invasion et la destruction du pays.

Maintenant Kristof fait la promotion inconditionnelle des Casques blancs, soutenant et relayant leur propagande politique en faveur d’une intervention étrangère en Syrie.

Avaaz

Avaaz est une organisation de lobbying en ligne fondée en 2007 par Jeremy Heimans (maintenant PDG de Purpose) et d’autres personnes. Le financement de départ a été fourni par la fondation de George Soros. Tout en soutenant quelques bonnes causes, Avaaz a joué un rôle important dans la promotion de politiques étrangères néolibérales en ligne avec le Département d’état américain. Ce qui explique qu’ils aient mené une campagne de désinformation massive contre le Venezuela l’année dernière.

Avaaz a très activement promu une No Fly Zone en Libye. Ils sont en train de promouvoir activement la même chose en Syrie.

On peut trouver des études sérieuses qui montrent ce qu’Avaaz est en réalité ici (http://publicgood.org/tag/avaaz/). Les titres en donnent déjà une bonne idée: « Mensonges: La communication des œuvres de charité dans la ligne de mire« , « Syrie: Avaaz, Purpose et l’art de vendre la haine au profit de l’Empire », « Avaaz: des souteneurs impérialistes au service du militarisme« .

Avaaz justifie son appel à une No Fly Zone en s’appuyant en partie sur les Casques blancs. Compte tenu des interconnexions étroites entre Avaaz et Purpose, ils doivent savoir que les Casques blancs sont une création médiatique. Cela permet de douter de leur sincérité.

Conclusion

Les manipulateurs s’appuient sur des images et des messages émotionnels, jamais sur des faits. Ils dépendent du soutien des médias grand public pour répandre leurs caractérisations simplistes et aléatoires du bien et du mal. Les manipulateurs dépendent du fait que leur auditoire ne pose pas de questions et ne se renseigne pas par lui-même. A une époque où l’information, imagée ou textuelle, se propage à grande vitesse via les médias sociaux, il est devenu très facile de tromper les gens.

Sous les images: Le vrai but des Casques blancs: la Propagande

Syrie: La pétition d’Avaaz n’est qu’une escroquerie et une œuvre de désinformation (Dissident Voice)
Syrie: La pétition d’Avaaz n’est qu’une escroquerie et une œuvre de désinformation (Dissident Voice)
Syrie: La pétition d’Avaaz n’est qu’une escroquerie et une œuvre de désinformation (Dissident Voice)
Syrie: La pétition d’Avaaz n’est qu’une escroquerie et une œuvre de désinformation (Dissident Voice)
Syrie: La pétition d’Avaaz n’est qu’une escroquerie et une œuvre de désinformation (Dissident Voice)
Syrie: La pétition d’Avaaz n’est qu’une escroquerie et une œuvre de désinformation (Dissident Voice)

Par Rick Sterling – 9 avril 2015

Rick Sterling est un membre actif du Mouvement de solidarité avec la Syrie.

Traduction : Dominique Muselet (11 avril 2015)

Publié par http://dissidentvoice.org/2015/04/seven-steps-of-highly-effective-manipulators/

Source : http://arretsurinfo.ch/syrie-la-petition-davaaz-nest-quune-escroquerie-et-une-oeuvre-de-desinformation/

commentaires

Haut de page