Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une enquête de l'armée suédoise rejette les allégations de la présence d'un sous-marin russe près de Stockholm. La Suède malgré tout multiplie par trois son budget militaire

par Sputniknews 16 Avril 2015, 09:34 Articles de Sam La Touch Suède Russie Sous-marin Enquête «Time Bandit»

Une enquête de l'armée suédoise rejette les allégations de la présence d'un sous-marin russe près de Stockholm. La Suède malgré tout multiplie par trois son budget militaire
Une enquête de l'armée suédoise rejette les allégations de la présence d'un sous-marin russe près de Stockholm.
Article originel : Inquiry Dismisses Sighting of Russian Submarine Near Stockholm
Sputniknews


Traduction SLT

Les allégations suédoises d'octobre dernier selon lesquelles un sous-marin russe avait été repéré dans les eaux maritimes à la périphérie de Stockholm se sont révélées fausses suite à l'enquête des Forces armées suédoises.

Les soldats estoniens qui participaient à un exercice militaire annuel, conjointement avec plusieurs unités provenant d'autres États membres de l'OTAN, le 18 mai 2014, près de Voru, à proximité de la frontière russo-estonienne dans le sud de l'Estonie.

L'observation présumée d'un sous-marin russe autour de l'archipel de Stockholm, qui a conduit à une vaste opération de recherche par la marine suédoise qui a coûté environ 20 millions de couronnes [$ 2,260,000], a été jugée fausse suite à une enquête effectuée par les Forces armées suédoises. Ces résultats ont été donnés au gouvernement suédois la semaine dernière.

Le Contre-amiral Anders Grenstad a déclaré au journal Dagens Nyheter dimanche que suite à l'enquête, le niveau de sécurité avait été rabaissé du niveau 6 au niveau 5.

Au lieu d'un sous-marin russe, qui, selon les spéculations avaient des ennuis lors d'une prétendue mission d'espionnage dans les eaux suédoises, les enquêteurs ont constaté que le navire en question était en fait un bateau de travail local appelé le «Time Bandit», mesurant dix mètres de longueur et trois mètres de large.

Malgré ces informations, Sven Olof Kviman, l'officier de marine à la retraite qui a initialement rapporté l'observation, a déclaré à la presse qu'il maintenait ses allégations concernant l'observation d'un sous-marin : "J'ai vu un sous-marin sous l'eau," a-t-il déclaré. "Il est toujours difficile de déterminer la taille, mais il mesurait entre 20 et 30 mètres de long," a protesté Kviman...

Les autorités suédoises ont déployé plus de 200 soldats et l'ensemble de leur flotte quand ils ont lancé leur vaste, mais infructueuse, chasse au sous-marin au large de Stockholm, fermant les eaux et l'espace aérien autour de la ville dans le cadre de ce processus. La recherche a été annulée après une semaine, et les militaires n'ont pas trouvé de preuves de la présence de sous-marin.

Le 12 mars, le ministre de la Défense suédois Peter Hultqvist a annoncé qu'il avait négocié une augmentation de six milliards de couronnes [$ 676 000 000] du ministère des Finances dans le sillage de la recherche du sous-marin échoué, pour stimuler le système de défense de la Suède entre 2016 et 2020.

"La chasse sous-marine est une priorité. Nous avons eu des incidents qui montrent qu'il est très important d'avoir une capacité accrue pour la lutte anti-sous-marine", a déclaré Hultqvist au journal suédois Svenska Dagbladet, justifiant l'augmentation. "Nous devons faire ce que nous pouvons pour maintenir et développer nos compétences. Il est très important de protéger la souveraineté de la Suède."

Selon Sverigesradio, le chiffre de 6 milliards représente un compromis entre les 16 milliards exigés par les forces armées, et les 2 milliards initialement proposés par le ministère des Finances. En outre, le budget de la défense recevra 1,2 milliards de couronnes qui avaient déjà été destinées à financer les efforts de maintien de la paix internationale.

commentaires

Haut de page