Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des soldats francais accusés de viols d'enfants en Centrafrique: Comment l'ONU et Paris étouffent le scandale depuis 10 mois

par Luc Michel 1 Mai 2015, 19:42 France Centrafrique Françafrique Armée française ONU Crimes contre l'humanité Viols Scandale

La secrétaire d'Etat chargée de la Famille, Laurence Rossignol, a dénoncé sur LCI des «faits extrêmement graves» et «criminels» s'ils sont avérés. Dans ce qui ressemble à une tentative maladroite d'étouffer l'affaire ... confiée à la justice militaire et au ministère de la défense.

Les soldats français, qui devaient assurer la protection des enfants (sic), «seraient eux-mêmes des prédateurs». En ce sens, Laurence Rossignol évoque un «double crime». Mais, la secrétaire d'Etat ne semble « pas inquiète » concernant le sort de ces militaires, puisque «le ministère de la Défense était saisi depuis plusieurs semaines» (resic), confirmant que le gouvernement était au courant depuis un moment. « Les sanctions les plus lourdes qui seront prises à l'encontre des militaires me rassurent totalement sur la capacité du ministère de la Défense de ne pas agir avec la moindre complaisance », affirme-t-elle sans ironie.

On notera de cette défense maladroite que sans le Guardian, l'affaire serait encore enfouie et que bien qu'au courant le gouvernement français a préféré se taire pendant « des semaines » selon Rossignol. En fait depuis juillet 2014 où un rapport dénonçait les soudards français ! Rapport transmis discrètement à Paris parce que l'ONU fermait les yeux dessus.

On notera encore que le Parquet de Paris connait l'affaire depuis ce même mois de juillet 2014 et qu'aucun juge d'instruction n'a été désigné à ce jour ...

Vous avez dit étouffement ??? A deux reprises, à New-York puis à Paris, cela fait beaucoup ...

_________________________

Luc MICHEL

PROFIL Facebook https://www.facebook.com/pcn.luc.michel.2

Twitter https://twitter.com/LucMichelPCN

PAGE OFFICIELLE Facebook https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

Website http://www.lucmichel.net/

commentaires

Haut de page