Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean-Pierre Chevènement essaye de justifier le viol des enfants Centrafricains par les militaires français (Wake Up Africa)

par Wake Up Africa 4 Mai 2015, 16:16 France Françafrique Chevènement Armée française Viols Centrafrique Pédophilie

Citation de J.P. Chevènement, ancien ministre de la Défense de F. Mitterrand, au sujet du parcours de Pierre Messmer, qui a organisé la répression sanglante et les massacres des populations au Cameroun dans les années soixante : "Pierre Messmer a eu un parcours sans tâche", propos tenu en aout 2007 à ses funérailles .

Jean-Pierre Chevènement justifie le viol des enfants Centrafricains par des militaires français.

Invité de l'émission Europe 1 Dimanche soir d'hier 3 mai, Jean-Pierre Chevènement ancien ministre français justifie le viol des enfants Centrafricains par le fait que les conditions de travail des militaires français sont très difficiles et ceux-ci sont confrontés à des populations malheureuses, abandonnées.

Invité de l'émission Europe 1 Dimanche soir d'hier 03 mai, Jean-Pierre Chevènement ancien ministre français justifie le viol des enfants Centrafricains par le fait que les conditions de travail des militaires français sont très difficiles et ceux-ci sont confrontés à des populations malheureuses, abandonnées.

Pour lui : "Il est clair que le fait de se trouver au contact des populations malheureuses, abandonnées peut favoriser les comportements de ce type''.

En gros, se retrouver face des populations malheureuses développe des instincts de violeurs.

Choquée par ce propos, la journaliste qui l'interviewe le recadre: " Quelque soit le contexte, pardonnez moi, aussi sombre soit-il et François Hollande l'a rappelé; il faut être implacable face à ce qui s'est passé".

Pour Chevènement, il faut laisser l'armée française au dessus de tout cela parce qu'elle rend beaucoup de services à l'Afrique: " Surtout, laissons l'armée française au dessus de tout cela parce que l'armée française rend beaucoup de services; elle s'acquitte avec beaucoup de professionnalisme des tâches qui lui sont confiées".

Le viol des femmes et des enfants africains est un phénomène qui date de très longtemps et qui a connu son apogée avec l'esclavage et la colonisation.

Dès 1632, le peintre flamand, Christiaen van Couwenbergh (1604-1667), réalisa un tableau que l'on peut retrouver fièrement exposé en France au musée de Strasbourg. Dans cette toile intitulée « le rapt de la négresse » ou « le viol de la négresse » deux jeunes Européens, nus, s'apprêtent à violer une noire.

L'actualité récente nous montre que l'habitude coloniale de violer des femmes et jeunes enfants africains est encore largement admise dans les mentalités françaises du XXIe siècle. Dans l'imaginaire de certains occidentaux, on peut encore violer la "négresse" en toute impunité. On comprend alors pourquoi Chevènement essaie de justifier le viol des enfants Centrafricains par les militaires français.

commentaires

krn 05/05/2015 11:37

Jean Pierre Chevènement a dit très clairement dans l'entretien avec Europe 1 que si les faits étaient avérés, ils devaient être punis avec la plus grande rigueur. En aucun cas il n'excuse ces attitudes qui seraient le fait d'individus et non de l'armée française s'ils étaient prouvés. Je vous conseille avant de recopier n'importe quoi chez n'importe qui d'écouter les propos exacts de Jean Pierre Chevènement sur le podcast qui figure sur son blog, à cette page : http://www.chevenement.fr/

Sam La Touch 05/05/2015 19:13

Juste pour votre gouverne, ses propos initiaux pour minimiser les forfaits allégués de viols et de pédophilie concernant des militaires français sont tout simplement révoltants. Il évoque la situation à Bangui désastreuse et déclare : "le fait de se trouver à côté de population malheureuse, abandonnée peut favoriser des comportements de ce type". Ces propos sont inadmissibles. Ce n'est que lorsque la journaliste s'offusque qu'il finit par dire que si les faits étaient avérés ils devraient être punis.

Ces propos sont dans la même ligne que ceux qu'il a tenu aux funérailles de Pierre Messmer qui fut chargé par De Gaulle et Foccart d'éradiquer la population résistante dans les zones de maquis camerounais dans les années soixante : "Jean-Pierre Chevènement a affirmé que "nombreux sont les Français qui, comme moi, salueront le parcours sans tache et l'unité incomparable de la vie de ce grand citoyen". Le bilan officiel de la répression est de 40.000 morts, de millions selon les populations camerounaises et de 120.000 selon des historiens français. Cela s'appelle cracher aux visages des descendants panafricains et camerounais ayant soutenu cette indépendance matée dans le sang par la République française et ses tirailleurs.
http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/gestapo-napalm-et-massacres-fran%C3%A7ais-au-cameroun-dans-la-plus-grande-indiff%C3%A9rence

C'est à croire que cet ancien ministre de la Défense a une conception des droits de l'homme sélective.

Mais je ne lui jetterai pas la pierre, bon nombre de ses congénères souverainistes français ont les mêmes représentations racialistes que l'on retrouve aussi dans bon nombre de médias. François Hollande quant à lui a déclaré que (si les faits étaient avérés) ces militaires "s'étaient mal comportés" et qu'il s'agissait de comportement de "prébendiers". Jamais il n'a employé les termes de viols, de crimes ou de pédophilie.
http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2015/05/le-chef-de-guerre-francais-reste-tres-prudent-sur-les-allegations-de-viols-d-enfants-centrafricains-par-des-militaires-francais-et-s

Pas plus que Chevènement en ancien ministre de la Défense de Mitterrand, n'a rappelé sur Europe 1 comment la France avait soutenu les coups d'Etat en Centrafrique de Bokassa à Djotodia :
http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/08/centrafrique-ce-que-les-medias-francais-ne-vous-diront-pas.html

Haut de page