Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Turquie a abattu un avion syrien parce qu'il avait enfreint son espace aérien (IBT)

par International Business Times 17 Mai 2015, 09:13 Syrie Turquie Avion Abbatu

La Turquie a abattu un avion syrien parce qu'il avait enfreint son espace aérien
Article originel :  Turkey Shoots Down Syrian Jet For Violating Air Space: Report
International Business Times

Traduction SLT
La Turquie a abattu un avion syrien parce qu'il avait enfreint son espace aérien (IBT)

Les forces turques ont abattu un avion syrien après qu'il ait violé l'espace aérien turc. Le gouvernement de la Turquie a déclaré dans un communiqué que l'un des avions de la Syrie a été abattu par des avions de combat turcs F-16, qui ont tiré deux missiles.

L'avion a été abattu dans la région de Hatay sur la frontière turco-syrienne orientale. Certains témoins ont déclaré que ce n'était pas un avion, mais un hélicoptère et qu'il a explosé en trois morceaux après avoir été touché, selon International Business Times.

D'après Reuters, la télévision d'Etat syrienne a , quant à elle, déclaré que l'avion abattu par les avions de chasse turcs était un drone.

Ce n'est pas la première fois que la Turquie abat un des avions de la Syrie. En mars 2014, les forces turques avaient saisi un avion syrien près de leur frontière commune. À l'époque, la Syrie avait accusé la Turquie d '«agression flagrante», affirmant que son avion était sur son propre territoire quand il a été abattu, avait rapporté la BBC.

Les forces syriennes ont également abattu des avions turcs durant les quatre dernières années depuis le début de la guerre civile syrienne.

Les forces syriennes ont pris un avion de chasse turc, RF-4E Phantom, en 2012 au cours d'un vol de surveillance de routine près de la ville syrienne de Lattaquié ouest. Après cet incident, la Turquie a promis d'abattre tout avion syrien qui entrerait dans son territoire.

Les relations politiques entre la Turquie et la Syrie ont été tendues depuis le début de la guerre syrienne en 2011. Les deux pays avaient autrefois de solides accords commerciaux, mais ceux-ci se sont effondrés après que le gouvernement turc ait commencé à soutenir ouvertement l'opposition syrienne - à savoir les rebelles qui se battent pour renverser le président Bachar al-Assad au pouvoir - avec des armes et de l'argent.

La Turquie est également un acteur majeur dans le programme de formation et d'équipement - financé par les USA - des rebelles syriens, même si il y a des désaccords entre les deux pays à ce sujet. Les États-Unis veulent poursuivre un programme de formation qui mettrait les rebelles sur le champ de bataille afin de vaincre le groupe Etat islamique, plutôt qu'Assad.

La Turquie veut, quant à elle, essayer de renverser Assad en soutenant activement Ahrar al Sham, un groupe ayant des liens avec Al-Qaïda que les USA ont porté à bout de bras pendant des années. La Turquie a toujours soutenu les groupes rebelles sunnites islamistes comme Ahrar Al Sham, tandis que les Etats-Unis ont cherché à soutenir (officiellement, ndt) les rebelles modérés.

commentaires

Haut de page