Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le "chef de guerre" français reste très prudent sur les allégations de viols d'enfants centrafricains par des militaires français et semble en minimiser la portée : "Si certains militaires se sont mal comportés, je serai implacable."

par Sam La Touch 2 Mai 2015, 13:08 Articles de Sam La Touch France Centrafrique Crimes Françafrique François Hollande Armée française Viols Pédophilie

Le "chef de guerre" français reste très prudent sur les allégations de viols d'enfants centrafricains par des militaires français et semble en minimiser la portée : "Si certains militaires se sont mal comportés, je serai implacable." a-t-il déclaré à Brest, le 30 avril 2015.



Le rapport de l'ONU du HCR révélé par The Guardian a été envoyé au ministère de la Défense il y a près d'un an qui a transmis à la justice française. Le gouvernement français et en premier lieu le "ministre français de l'Afrique", Le Drian, et son "chef de guerre" étaient donc au courant et ils ont délégué au ministère de la justice le soin d'enquêter à un train de sénateur sans que les militaires mis en cause soient sanctionnés ou inquiétés. Une logique toute françafricaine où les droits de l'homme ne semblent pas une priorité dans l'action africaine de la France. Mais si Le Drian fut très embarrassé par les révélations du journal britannique, The Guardian, curieusement Hollande se fait plus nuancé. Selon Mediapart, "jamais il ne parle de viols, d’agressions sexuelles ou même de crimes ; il préfère l’expression étrange de « mal comporté ». Depuis Brest, où il était en déplacement, le président de la République a affirmé que « maintenant il conviendra d’aller jusqu’au bout des procédures. Si ces informations sont confirmées, alors à ce moment-là, il y aura des sanctions qui devront être exemplaires ». « Je suis en soutien des armées, toujours (…) et si certains militaires s’étaient mal comportés, il y aurait des sanctions qui seraient à la hauteur de la confiance que nous portons à l’égard de l’ensemble de nos armées. Parce que je suis fier de nos armées et donc implacable à l’égard de ceux qui se seraient mal comportés, si c’est le cas en Centrafrique », a-t-il dit. Avant d’ajouter : « Que des militaires dans le cadre d’une opération de l’Onu, puissent éventuellement, si c’est confirmé, se comporter en prébendiers, il y aurait des décisions très graves. »".

Il faudrait dire au "liquidateur de la République" qui soutient les pires dictateurs criminels françafricains en Afrique, dans le pré-carré français, que l'acte de viol et de pédophilie est un crime, et qu'il va au-delà d'un simple "mauvais comportement". Lorsque le journaliste lui demande quelles seront les sanctions, le "chef de guerre" requalifie le "mauvais comportement" des militaires mis en cause de comportement "prébendier" "car c'est bien de cela dont il s'agit".


Que veut dire "prébendier" ?
Cela signifie : Qui dispose d'une charge procurant des revenus lucratifs. Et plus généralement de personnes, de fonctionnaires, de militaires qui se vautrent dans la concussion et l'abus d'autorité.

Visiblement, François Hollande ne doit pas savoir de quoi on accuse les militaires mis en cause et requalifie des allégations portant sur des crimes contre l'humanité en une simple infraction. On comprend mieux pourquoi la justice française au bout d'un an ne s'est toujours pas prononcée.

Ce n'était peut-être pas si grave après tout, en plus, cela se déroulait ...en Afrique. Vous avez dit socialiste ? A deux vitesses sans doute ?

commentaires

Haut de page