Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les forces spéciales françaises combattraient au Yémen le même ennemi qu'Al-Quaïda et l'Etat islamique

par Sam La Touch 8 Mai 2015, 21:20 Articles de Sam La Touch France François Hollande Yemen Guerre Arabie Saoudite Al-Quaïda EI Armée française

Les forces spéciales françaises combattraient au Yémen le même ennemi qu'Al-Quaïda et l'Etat islamique

Ainsi donc le "chef de guerre" français et son Etat-major se seraient lancés dans une nouvelle guerre, toujours sans aucun contrôle parlementaire.

Après le Mali en 2012 (où toute négociation politique du conflit a été refusée par les autorités françaises contrairement aux demandes explicites de certains dirigeants maliens tel que Aminata Traoré subitement interdite de séjour en France [1]), le Centrafrique en 2013 (où après le soutien apporté aux milices de la Séléka conjointement avec l'ami dictateur Idriss Déby, on a assisté à un retournement contre celles-ci en soutien des milices anti-Balaka puis à une interposition entre les deux milices [2]), après avoir lancé une intervention militaire aérienne en Irak en 2014, Hollande aurait selon Mondafrique [3] lancé des corps expéditionnaires au Yémen. En bon "parrain" des dictatures du Golfe [4], la France sous l'égide de son monarque républicain aurait envoyé des forces spéciales au Yémen [3] :

"Depuis quelques jours, venus de Djibouti et d’Abu Dhabi, où ils ont des bases permanentes, des soldats des Forces Spéciales tricolores appuient leurs collègues saoudiens à la frontière avec le Yémen. On trouve donc, dans cet engagement, des membres de la 13ème Demi-brigade de Légion étrangère implantée à Zayed Military City, à 65 km d’Abou Dhabi. Quant aux militaires venus de Djibouti ils appartiennent au 5e Régiment interarmes outre-mer (5e RIAOM)" [3]

Les raisons de cette intervention ? Un ennemi commun à Israël [5], aux Etats-Unis [5], à l'Arabie saoudite [6], à Al-Quaïda [7] et à l'Etat islamique [8] : les groupes chiites du Yémen à savoir la rébellion Houthi et d'Ansarullah qui ont poussé l'ex-président à s'enfuir en Arabie saoudite.

Pendant que la coalition menée par l'Arabie saoudite détruit le Yémen à coup de bombes à fragmentation [9], qu'Al-Quaïda et l'EI au Yémen ont déclaré lutter contre la montée des groupes de rebelles chiites au Yémen [7-8] avec le soutien financier, politique et militaire de l'Arabie saoudite [10] et des pétro-monarchies [11], la France combattrait le même ennemi ? A leurs côtés ?

Au fait ? Al-Quaïda au Yémen n'était-ce point ce mouvement qui avait revendiqué les attentats contre Charlie Hebdo perpétrés à Paris en janvier 2015 [12] ?


Etonnant non ?

commentaires

Haut de page