Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mondial 2022, trois dignitaires du foot africain auraient été achetés par le Qatar (Mondafrique)

par Patrick Juliard 28 Mai 2015, 17:09 Qatar Football Corruption CAF

Dans un documentaire diffusé sur la chaine allemande ARD, Phaedra Almajid, l’ancienne responsable de la communication du comité de candidature Qatar-2022, révèle que trois responsables du football africain auraient voté pour le Qatar contre un million et demi de dollars chacun.

Les révélations continuent au sujet de l’attribution du Mondial 2022 au Qatar, fin 2010. Phaedra Almajid, ancienne membre du comité de candidature du Qatar, a levé un nouveau coin du voile dans un documentaire diffusé la semaine dernière par la chaîne allemande ARD. La lanceuse d’alerte avait nourri en décembre dernier les soupçons de corruption à l’encontre de l’émirat, précisant que trois dirigeants de la Confédération africaine, membres du comité exécutif de la FIFA, étaient dans le coup.

Un deal à 1,5 millions de dollars

Dans un entretien au magazine "So Foot" daté de décembre 2014, Phaedra Almajid faisait notamment le récit croustillant de la tenue d’une réunion dans un hôtel de Luanda, la capitale de l’Angola où était organisé, en janvier 2010, le congrès de la confédération africaine. A l'époque, moyennant un million et demi de dollars, le Qatar s'était assuré la présentation exclusive de sa candidature aux délégués du football africain. Dans la suite de l'hôtel raconte Phaedra Almajid, des discussions auraient été engagées par un dignitaire qatari et trois responsables du football africains afin de s’assurer leur soutien moyennant un "encouragement" financier pour leur Fédération.

Plus précisément, une personne présente pendant le meeting "indique que les Qataris sont ravis de la présence (d'un) haut dirigeant (du foot africain) et qu'ils souhaitent faire bénéficier sa fédération d'un don d'un million de dollars", raconte-t-elle à France Football.

"Ce monsieur répond, sans même un regard pour le Qatari: "Ah, un million de dollars... Pourquoi pas un million et demi de dollars". Et le Qatari dit qu'il espère pouvoir compter sur son soutien. L'intéressé lui assure que c'est le cas. Et c'est fini", affirme-t-elle.

A l'époque de l'entretien à "So Foot", Phaedra Almajid n'avait cependant donné aucun nom. C'est desormais chose faite : les trois dignitaires en question ne sont autres qu’Issa Hayatou, président de la CAF depuis 1988, son ancien rival ivoirien Jacques Anouma et le Nigérian Amos Adamu, déjà suspendu pour corruption. Les trois hommes auraient touché chacun un million et demi de dollars en échange d’un vote en faveur du Qatar lors de l’attribution de la Coupe du monde 2022. L’accord de corruption aurait bel et bien été conclu dans cet hôtel de Luanda en janvier 2010, en marge du Congrès de la CAF. Un Congrès financé à grands renforts de pétrodollars par le… Qatar, avec lequel la CAF n’a depuis cessé de renforcer sa coopération.

commentaires

Haut de page