Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon le Global Times, la Chine et les Etats-Unis pourraient se faire la guerre en Mer de Chine méridionale (GMA News)

par Gma News / Reuters 26 Mai 2015, 17:43 Articles de Sam La Touch Chine USA Archipel des Spratley

BEIJING - Un journal appartenant à l'Etat chinois a déclaré lundi que «la guerre est inévitable» entre la Chine et les Etats-Unis en Mer de Chine méridionale à moins que Washington ne cesse de demander à Pékin de stopper la construction d'îles artificielles dans la voie navigable contestée.

Le Global Times, un tabloïd nationaliste influent détenu par le parti au pouvoir, a déclaré dans un éditorial que la Chine était déterminée à terminer ses travaux de construction, en considérant qu'il s'agissait de la "ligne de conduite la plus importante" pour le pays.

Cet éditorial vient au milieu des tensions croissantes sur la bonification des terres de la Chine dans l'archipel des Spratley en Mer de Chine méridionale. La Chine la semaine dernière a déclaré qu'elle était "très mécontente" après qu'un avion espion étatsunien ait survolé les zones près des récifs, les deux parties accusant l'autre d'alimenter l'instabilité.

La Chine doit se "préparer soigneusement" à la possibilité d'un conflit avec les États-Unis, a indiqué le journal.

"Si la ligne fixée par les États-Unis est que la Chine doit mettre fin à ses activités, alors une guerre sino-étatsunienne est inévitable dans la mer de Chine du Sud," a indiqué le journal. "L'intensité du conflit sera plus élevée que ce que les gens considèrent généralement comme une « friction »."

Ces commentaires ne sont pas des déclarations de politique officielle, mais sont parfois lues comme un reflet de la pensée du gouvernement. Le Global Times est parmi les journaux les plus nationalistes de la Chine.

La Chine revendique la mer de Chine du Sud, au travers desquels plus de 5000 milliards de $ de marchandises embarqués transitent chaque année. Les Philippines, le Vietnam, la Malaisie, Taïwan ont aussi des revendications similaires.

Les Etats-Unis ont régulièrement appelé tous les protagonistes à arrêter la remise en état de l'archipel des Spratleys, mais accuse la Chine de mener des travaux sur une échelle qui dépasse de loin tout les autres pays.

Washington a également promis de maintenir en place des patrouilles aériennes et maritimes dans la Mer de Chine méridionale suite aux préoccupations des experts en sécurité que la Chine pourrait imposer des restrictions aériennes et maritimes dans l'archipel des Spratleys une fois qu'elle aura fini de réaliser ses travaux sur ses sept îles artificielles.

La Chine a déclaré qu'elle avait le droit de mettre en place une zone d'identification et de défense aérienne dans la mer de Chine du Sud, mais que les conditions actuelles ne le justifiaient pas.

Le Global Times a déclaré que : "les risques sont encore sous contrôle" si Washington prend en compte l'émergence pacifique de la Chine.

"Nous ne voulons pas un conflit militaire avec les États-Unis, mais si cela devait arriver, nous devons l'accepter", a déclaré le journal.

commentaires

Haut de page