Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon le NYT, le gouvernement US a payé des millions de dollars pour les retraites de dizaines d'anciens criminels nazis réfugiés aux Etats-Unis depuis la seconde guerre mondiale

par Sam La Touch 31 Mai 2015, 17:00 Articles de Sam La Touch USA Anciens nazis Allemagne Prestations sociales Retraites

Selon le NYT, le gouvernement US a payé des millions de dollars pour les retraites de dizaines d'anciens criminels nazis réfugiés aux Etats-Unis depuis la seconde guerre mondiale
Selon le NYT, le gouvernement US a payé des millions de dollars pour les retraites de dizaines d'anciens criminels nazis réfugiés aux Etats-Unis depuis la seconde guerre mondiale

Selon l'inspecteur général de la sécurité sociale étatsunienne, plus de 130 présumés criminels de guerre nazis et des collaborateurs du IIIème Reich ont reçu 20,2 millions de dollars en prestations sociales de la part de l'administration de la sécurité sociale des États-Unis.

Les millions de dollars payés, un total beaucoup plus élevé que ce qu'avaient cru initialement les fonctionnaires, indiquent la facilité avec laquelle des milliers d'anciens nazis ont réussi à construire leur nouvelle vie aux Etats-Unis avec peu de vérification de la part des autorités étatsuniennes suite à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Un rapport qui devrait être publié cette semaine par l'inspecteur général de la Sécurité Sociale étatsunienne conclut que la quasi-totalité des paiements était appropriée en vertu des politiques en place à l'époque, et que les fonctionnaires fédéraux n'avaient pas le pouvoir juridique de les interdire.

Le rapport indique que pas moins de 133 présumés et confirmés criminels nazis, tels que les gardes SS, et d'autres collaborateurs du Troisième Reich, ont reçu plus de 20 millions de dollars dans le cadre de leurs prestations de retraite fournies par le gouvernement étatsunien depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ces prestations étaient encore versées l'année dernière selon le NYT.

Dans les années 1960 et 1970, alors que des dizaines d'anciens nazis aux États-Unis ont commencé à recevoir des prestations de sécurité sociale, il y n'y avait pas d'enquête par les autorités fédérales sur des liens éventuels des immigrants avec les atrocités commises en temps de guerre en Allemagne.

Il a fallu attendre le début des années 1980, sous la pression du Congrès, pour que le ministère de la Justice commence à enquêter sur des centaines de suspects aux États-Unis et commence des procédures d'expulsion contre d'anciens officiers nazis, gardiens des camps de concentration, et des membres des pelotons d'exécution et bien d'autres.

Le rapport a constaté que plus d'une trentaine d'anciens nazis ont reçu un total de 5,7 millions de dollars en prestation de la sécurité sociale avant d'avoir été finalement expulsé, ont indiqué les responsables.

Quatre-vingt quinze autres anciens nazis présumés ont reçu un total de 14,5 millions de dollars en prestations de sécurité sociale et n'ont jamais été expulsés, ils ont continué à recevoir des prestations pour leurs retraites. Certains sont morts avant qu'ils ne puissent être expulsés, d'autres ont fui le pays et d'autres encore ont été blanchis et ont été autorisés à rester dans le pays.

Source : New York Times U.S. Paid Residents Linked to Nazi Crimes $20 Million in Benefits, Report Says

commentaires

Haut de page