Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon un article du New-York Times, les Etats-Unis retiennent intentionnellement leurs frappes aériennes contre l'Etat islamique

par Press TV 26 Mai 2015, 19:54 Articles de Sam La Touch USA Syrie EI Terrorisme Coalition Collaboration Bombardements Irak

Selon un article du New-York Times, les Etats-Unis retiennent intentionnellement leurs frappes aériennes contre l'Etat islamique

Selon un récent article, les États-Unis, qui mènent une campagne de bombardements contre des positions présumées de l'Etat islamique (EI) en Syrie et en Irak, évitent intentionnellement les attaques contre certaines cibles importantes de l'EI dans les deux pays en dépit du fait que les USA disposent d'informations précises à leurs sujets.

Selon un article publié dans le New York Times mardi, les agents de renseignement étatsuniens ont identifié sept bâtiments comme les "Quartiers Généraux" de l'EI dans la ville syrienne de Raqqa, située à 550 kilomètres (341 milles) au nord-est de la capitale, Damas.

Toutefois, selon l'article, les bâtiments sont restés "intacts" au cours de la campagne de bombardements menée par les USA, qui a commencé en septembre 2014.

"Nous n'avons pas lutté contre ces gars-là," a déclaré le pilote d'un avion de chasse A-10 dans un récent courriel sous condition d'anonymat. "Nous n'avons pas ciblé leurs centres à Raqqa. Toutes les routes entre la Syrie et l'Irak sont encore intactes avec des camions circulant librement ».

Selon le New York Times, les miliciens lourdement armés de l'EI "défilaient triomphalement" dans les rues de Ramadi, la capitale provinciale de la province ouest de l'Irak d'al-Anbar, la semaine dernière, sans être ciblés par les États-Unis. "Ils ont roulé sans être inquiétés par des chasseurs bombardiers de la coalition."

Le refus par les États-Unis de cibler l'EI est «évident» alors que "les avions de guerre US et alliés sont équipés de l'arsenal aérien le plus précis jamais mis en service."

Certains officiers irakiens affirment que les États-Unis permettent aux colonnes terroristes de l'EI de circuler librement trop souvent sur le champ de bataille.

"L'alliance internationale ne fournit pas suffisamment de soutien par rapport aux capacités de l'EI sur le terrain à Anbar," a déclaré le Major Muhammed al-Dulaimi, un officier irakien dans la province irakienne d'Anbar.

"Les frappes aériennes US à Anbar ne permettent pas à nos forces de sécurité de résister et de faire face aux attaques de l'EI", a déclaré l'officier irakien. "Nous avons perdu de vastes territoires à Anbar en raison de l'inefficacité des frappes aériennes de la coalition sous commandement étatsunien."

L'article indique que les autorités US tentent de justifier leur inaction sur les cibles de l'EI en expliquant que leurs préoccupations sont que ces frappes contre l'EI pourraient potentiellement causer des dommages collatéraux.

Source : US intentionally holding back attacks on obvious key ISIL targets in Syria, Iraq: Report

commentaires

Haut de page