Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Valls et Cazeneuve décident d'armer les polices municipales (MdP)

par Louise Fessard 9 Mai 2015, 09:13 Valls France Police municipale Police Armement Attentat Cazeneuve

Valls et Cazeneuve décident d'armer les polices municipales (MdP)
Valls et Cazeneuve décident d'armer les polices municipales
09 mai 2015 |  Par Louise Fessard
Mediapart

À la suite des attentats de Paris, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve avait promis fin janvier 2015 de mettre à disposition des communes 4 000 anciens revolvers de la police nationale pour armer leurs agents. Un décret du 29 avril vient d’autoriser ces derniers à passer au calibre supérieur.

A la suite des attentats de Paris, dans lesquels une jeune policière municipale de Montrouge a été tuée, le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve avait promis le 26 janvier 2015 de mettre à disposition des communes qui le souhaitaient 4 000 revolvers, « dans la limite des stocks disponibles ». Il s’agit des Manurhin 357 Magnum, qui armaient jusqu’en 2003 la police nationale. Nicolas Sarkozy avait choisi de les remplacer par un puissant pistolet semi-automatique, le Sig Sauer SP 2022 (une arme qui s'était révélé si dangereuse qu'un nouveau marché public pour des munitions moins perforantes avait dû être lancé moins de cinq ans plus tard)...

Lire la suite

Depuis la loi du 15 avril 1999, les maires peuvent équiper leur police municipale d'armes à feu. Mais les employés territoriaux devaient jusqu’alors se contenter de calibres inférieurs (38 spécial et 7,65 mm). Un décret, signé le 29 avril 2015 par le premier ministre et le ministre de l’intérieur, vient de les autoriser « par dérogation » à « porter un revolver chambré pour le calibre 357 Magnum ». Ce « à titre expérimental » durant cinq ans et uniquement avec des « munitions de calibre 38 spécial ».

Cela va permettre aux communes d’armer à moindres frais et surtout très rapidement 4 000 de leurs agents. « Ces armes sont en parfait état de fonctionnement et ont été contrôlées par le service des achats, des équipements et de la logistique de la sécurité intérieure », indique-t-on place Beauvau. Qui précise que les préfets vont recevoir « de façon imminente » une circulaire d’application. Dommage pour la commune de Béziers et son maire d'extrême droite Robert Ménard qui, prenant les devants, a déjà armé ses agents à ses frais de 7,65 semi-automatiques (le modèle qui équipait la police nationale avant le revolver Manurhin) en février...

Lire la suite

commentaires

Haut de page