Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hillary Gate : des courriels dissimulés sur Benghazi (Russia Today)

par Russia Today 26 Juin 2015, 20:33 Hillary Clinton USA Courriel Libye Benghazi Impérialisme Articles de Sam La Touch

Le département d'état américain a admis que 15 courriels de l'ancienne secrétaire d'état étaient introuvables dans les archives du ministère.

C'est un nouvel épisode du ''Hillary Gate'' et qui risque de porter un fort préjudice à la candidate à la Maison Blanche. L'ancienne secrétaire d'état avait déjà créé une polémique lorsqu'il avait été révélé qu'elle avait utilisé sa boite mail personnelle pour faire passer des courriels officiels (ce qui est interdit depuis 2009) alors qu'elle était en poste au département d'état. L'ex première dame avait été tenue de faire parvenir au département l'ensemble de ses échanges électroniques afin qu'ils puissent figurer dans les archives. D'après son équipe de campagne, et notamment son porte-parole Nick Merrill, la candidate avait obéi à la requête. Seuls ses courriels personnels avaient été détruits.

Une affirmation qui est remise en cause, vendredi 26 juin, alors qu'une commission parlementaire a été nommée pour enquêter sur l'affaire Benghazi. Le 11 septembre 2012, pendant qu'Hillary Clinton occupait le poste de secrétaire d'état, un attentat terroriste a eu lieu au consulat américain de Benghazi, en Libye. L'ambassadeur américain, Christopher Stevens, ainsi que trois agents américains y trouvèrent la mort. Or, d'après la commission, une quinzaine de courriels ou parties de courriels, qui concerneraient directement l'affaire Benghazi, ne se trouvent pas dans le documents remis par l'ex première dame au département d'état. Ce dernier a par ailleurs confirmé ne pas les avoir en sa possession.

Outre la corrélation des dates (les 15 emails manquant dateraient tous de la période qui précède les attentats,) de fortes suspicions indiquent que le contenu de ces conversations font état de rapports prédisant l'imminence des attaques. L'interlocuteur principal d'Hillary Clinton serait un certain Sidney Blumenthal, un confident de l'ex première dame et conseiller informel. D'après les sources officielles, ce même destinataire est présent dans 46 autres courriels qui ont d'ores et déjà été rendus publics par la commission. Ces échanges font parti de ceux émis par la boite électronique personnelle d'Hillary Clinton, dont 55 000 pages ont été remises au département d'état.

Dans les courriels manquant serait également évoqués un certain nombre de sujets propres à la situation en Libye en 2012. Notamment la mort d'un des fils du dictateur Mouammar Kadhafi, mais aussi des rapports sur la politique interne de certains groupes de rebelles syriens, ainsi que des éléments d'information concernant l'assassinat, à Vienne, d'un ancien ministre de l'administration Kadhafi. Tous ces échanges émaneraient ou seraient à destination du même interlocuteur : Sidney Blumenthal.

Le contenu de ces courriels seraient donc de nature très officielle et la commission Benghazi se penche en particulier sur ceux qui concernent les attentats sur le consulat américain. Face à cette commission parlementaire, dont l'unique raison d'être est de faire la lumière sur les attaques, la candidate à la Maison Blanche pourra être amenée à fournir des explications.

Sur les 55 000 pages de courriels fournies au département d'état, 296 échanges ont déjà été rendus publics, fin mai. Le reste doit être publié mensuellement, la prochaine vague étant prévue le 30 juin 2015.

commentaires

Haut de page