Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Intox sans frontières : John Kerry aurait été victime d'une tentative d'assassinat par l'Etat islamique en Savoie

par Sam La Touch 15 Juin 2015, 20:27 Articles de Sam La Touch Rumeurs John Kerry Tentative d'assassinat France Savoie Jerusalem Post Nasim

Le 12 juin : le secrétaire d'État John Kerry a parlé à la presse sur des béquilles après être sorti de l'hôpital général du Massachusetts le 12 Juin 2015 à Boston, Massachusetts. Le Secrétaire d'Etat Kerry s'était cassé le fémur droit dans un accident de vélo en France en mai. (Photo: Scott Eisen / Getty Images)

Le 12 juin : le secrétaire d'État John Kerry a parlé à la presse sur des béquilles après être sorti de l'hôpital général du Massachusetts le 12 Juin 2015 à Boston, Massachusetts. Le Secrétaire d'Etat Kerry s'était cassé le fémur droit dans un accident de vélo en France en mai. (Photo: Scott Eisen / Getty Images)

Intox sans frontières : John Kerry aurait été victime d'une tentative d'assassinat par l'Etat islamique en Savoie

Alors que John Kerry vient de quitter l'hôpital de Boston suite à sa fracture du fémur en Savoie, le 31 mai, opérée à Genève, avant qu'il soit transféré à Boston, des rumeurs font état qu'il aurait subi un attentat par armes à feu au lieu d'avoir chuté de sa bicyclette. Voir la vidéo ci-dessous. Selon cette rumeur relayée par des médias iraniens et reprises par le Jerusalem Post (voir plus bas pour la traduction) il aurait subi un attentat en Haute-Savoie lors d'un rendez-vous avec des représentants de l'Etat islamique (EI).
D'autres rumeurs font état qu'il serait actuellement dans un état grave alors qu'il est sorti le 12 juin de l'Hôpital du Massasuchett et a fait une conférence de presse (cf.photo). Les spécialistes de la rumeur disent qu'il n'a pas de plâtre sur la vidéo et a deux béquilles. Décidément du grand n'importe quoi !

Ces informations proviendraient d'agence des services russes reprises par un site étatsunien et auraient été reprises par des sources iraniennes selon le Jerusalem Post.

"Des médias iraniens, connus pour diffuser des «théories du complot» dans le passé, réfute que Kerry ait été blessé dans un accident de vélo."

Des sites de presse iraniens lancent des rumeurs selon lesquels Kerry aurait été blessé dans une tentative d'assassinat effectuée par l'Etat islamique
Article originel : Iranian news sites erupt in rumors that Kerry hurt in ISIS assassination attempt
The Jerusalem Post 

 

 

 

 

 

 

 

..."Un article iranien, d'abord publié par l'agence de presse Nasim et ensuite repris par des dizaines de sites de presse iraniens, baserait ses informations sur "un site de nouvelles étatsuniens" qui cite un rapport des services de renseignement étranger russe comme la source de l'information.



Selon l'article de l'agence de presse Nasim, Kerry aurait secrètement rencontré l'un des dirigeants de l'État islamique le dimanche 31 mai 2015. La réunion aurait finalement conduit à un affrontement armé avec une tentative d'assassinat du secrétaire d'Etat US.



La réunion de Kerry, au cours duquel une tentative d'assassinat présumée aurait eu lieu, se déroulait avec Gulmurod Khalimov, un haut commandant tadjik de la police, formé aux États-Unis, qui a annoncé sa défection pour rejoindre l'Etat islamique dans une vidéo publiée la semaine dernière, indique le rapport.



Ayant reçu une formation du département d'État des États-Unis auparavant, Khalimov était bien conscient des procédures de sécurité du Département d'Etat et il a utilisé les connaissances nécessaire pour faire intervenir un autre membre de son entourage dans la réunion secrète avec Kerry, avec l'intention de l'assassiner, selon les affirmations de l'article.



L'article cite des communications interceptées par le renseignement russe en provenance de France, des Etats-Unis et de Suisse comme confirmant que les deux autres personnes ont été touchées dans l'altercation, l'un d'entre eux mortellement.



L'histoire selon laquelle Kerry se serait brisé le fémur dans un accident de vélo en Suisse a ensuite été concocté pour cacher la source de ses «graves blessures», selon l'article."

commentaires

Haut de page