Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RFI accusée de mensonges sur les faits de guerre en Ukraine

par Novorussia 5 Juin 2015, 12:20 RFI Ukraine Médias Propagande

Ce 5 juin 2015, RFI sous la plume de REUTERS/Alexander Ermochenko a publié encore un article des plus minables sur les faits dans la guerre en Ukraine. Les lecteurs français, dans leur grande majorité n’ayant qu’une vision imparfaite du Russe, des Russes, de la Russie, des femmes russes, des chats et chiens russes (ils ont un autre regard et les animaux reflètent l’âme de l’homme), de l’Ukraine, du Donbass, et n’ayant pas le temps de garder un regard critique sur ce genre de gribouillage médiatique, risquent de prendre pour argent comptant un tel contenu à force d’être lobotomisés, trépanés, bousculés, par la junte de leurs médias. RFI est l’agence de propagande internationale. Les vrais journalistes ne peuvent d’ailleurs pas y travailler.

Abominable. Le titre est déjà la grosse introduction au mensonge, « Ukraine: l’UE très inquiète après la reprise des combats dans l’est ». Hier nous parlions dans l’article « Tromperie des accords de Minsk et OTAN en Ukraine pour tuer et massacrer » des mensonges et manipulations des Etats-Unis, de l’OTAN et de l’Union européenne. Le Cyberberkut a dévoilé les clichés sur les armes lourdes dans les rangs de l’armée ukrainienne et bien expliqué que justement l’Union européenne est au courant de tout cela et couvre les agissements criminels de Kiev. RFI avec Reuters (agence US) et Alexander Ermochenko, certainement un agent de la CIA ou un esclave journaliste, comme sont la majorité des journalistes en Europe, veulent expliquer aux lecteurs francophones du monde que c’est la Russie qui veut la guerre.

RFI écrit. « L’Ukraine a mis en garde jeudi contre la menace d’une « guerre totale » avec la Russie, accusée de soutenir la rébellion dans l’est séparatiste, au lendemain d’intenses combats dans la région de Maryinka qui ont fait 26 morts ». D’abord l’Ukraine en tant que pays n’existe plus. Le gouvernement de Kiev est dans la poche de Berlin et de Soros et de la CIA. Porochenko est le Gauleiter du 4 Reich de Merkel qui collabore avec les Etats-Unis pour le nouvel ordre mondial basé sur l’Agenda 21. Ce n’est pas l’Ukraine qui parle mais Berlin et les Etats-Unis. La perversité des élites de l’Union européenne se fait sentir dans cette phrase, « L’Union européenne, les Etats-Unis, ainsi que Paris et Berlin ont unanimement exprimé leur préoccupation concernant une reprise tous azimuts des affrontements, Moscou avertissant de son côté que le processus de paix risquait de «voler en éclats » car les Etats-Unis et l’Union européenne sont parfaitement informés des situations et qu’ils avancent les pions contre la Russie et soutiennent le jocker Porochenko pour massacrer le peuple en Ukraine.

« Les milieux européens se montrent particulièrement préoccupés par cette brutale recrudescence de combats soutenus menés à l’arme lourde », écrit l’agence non journalistique RFI. C’est justement l’Union européenne et ses milieux dits européens évoqués dans cet article minable qui ont poussé, soutenu, aidé par tous les moyens, Porochenko à placer des armes lourdes avant et après les accords de Minsk sur la ligne de front. Le Cyberberkut le montre dans des images satellites. Puis l’agent volontaire ou pas de la CIA Alexander Ermochenko écrit, « la mission spéciale d’observation de l’OSCE, présente sur le terrain, a constaté une offensive unilatérale et à grande échelle provenant du côté pro-russe ». Alors que depuis le début de cette guerre en Ukraine nous savons que les agents de l’OSCE sont des militaires de l’OTAN et notamment des officiers de la Bundeswehr, de cette Allemagne qui a fondé le parti UDAR et qui le finance tout en aidant militairement l’armée ukrainienne et en aidant de manière stratégique Porochenko et financièrement.

Olivier Renault | 5 juin 2015

commentaires

Haut de page