Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Afrique: Moscou élargit la zone de déploiement de ses navires de guerre (Sputniknews)

par Sputniknews 23 Juillet 2015, 04:28 Russie Afrique Navires de guerre Russafrique Guinee Equatoriale

La Russie et la Guinée équatoriale ont signé un accord pour faciliter l'entrée des navires de guerre russes dans les ports guinéens, lors d'une visite en Guinée équatoriale du commandant de la Marine russe, l'amiral Viktor Tchirkov, écrit mercredi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

Compte tenu de la situation géographique de la Guinée, du développement de l'infrastructure de ses ports et de la présence de grands aéroports à proximité, cet accord est extrêmement important pour Moscou.

Des navires de guerre russes sont entrés mardi dans le port de Malabo, le plus profond de l'Afrique équatoriale, en suivant une procédure simplifiée.

L'entrée libre de navires militaires russes dans les ports de la Guinée équatoriale leur permettra désormais de se réapprovisionner en eau, en carburant et en nourriture, ainsi que d'organiser le repos des marins sur la côte. Les détails de l'accord militaire ne sont pas encore divulgués, mais il n'est pas exclu que Moscou compte promouvoir la coopération militaire et technique avec ce pays. La Russie pourra proposer également, à des conditions mutuellement bénéfiques, de placer ses avions sur les aérodromes internationaux de Guinée équatoriale. À l'époque de l'Union soviétique, Moscou livrait des armes à cette ancienne colonie espagnole et formait des militaires guinéens.

L'aspect économique n'est pas oublié. La petite république possède de riches ressources en pétrole, en gaz, en or, en bauxites et en diamants. Les gisements pétrolifères mis en exploitation dans ce pays ont permis une croissance significative de son PIB ces dernières années, qui est maintenant l'un des plus élevés en Afrique par habitant (36.600 dollars en 2009). Cependant, l'implantation d'entreprises russes en Guinée équatoriale n'est pas, pour l'instant, envisagée.

La Guinée équatoriale est le troisième pays avec lequel la Russie a officiellement conclu un accord pour l'entrée simplifiée de ses navires militaires, après le Vietnam et le Nicaragua. Certains accords ont été atteints avec Chypre et selon le vice-commandant en chef de la Marine russe, Alexandre Fedotenkov, la Russie prépare également un document sur l'entrée simplifiée des navires de guerre avec l'Egypte, qui devrait être signé fin 2015.

En général, quand la Russie demande une entrée simplifiée dans les ports internationaux pour ses navires de guerre, elle requiert aussi la possibilité de déployer ses avions à proximité. C'est le cas notamment pour la base navale vietnamienne de Cam Rahn. En mars 2015 déjà, les Américains s'indignaient du fait que les bombardiers russes à longue portée Tupolev Tu-95MS et Tu-160 effectuaient des vols "provocateurs" autour de la base militaire du Pentagone à Guam. Les Américains n'ont surtout pas aimé que les avions russes survolant Guam étaient ravitaillés en l'air par des Iliouchine Il-78 décollant de l'aérodrome vietnamien situé dans la baie de Cam Rahn. La Russie et le Vietnam n'ont fait aucun commentaire sur le sujet. Tout porte à croire que les forces aériennes russes effectueront de tels vols dans d'autres régions de la planète. Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou avait déclaré en février 2014 que la Russie envisageait d'élargir sa présence militaire aérienne à l'étranger.

Selon le ministre, il est extrêmement important que les navires russes puissent servir et être basés dans différentes régions, avec des possibilités d'entrée simplifiée". En outre, il est nécessaire d'assurer le ravitaillement des avions russes de longue portée à l'équateur et dans d'autres régions du monde.

commentaires

Haut de page