Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bouclier US: la riposte russe s’appelle Objet 4202 (Sputniknews)

par Sputniknews 22 Juillet 2015, 17:27 Russie USA Bouclier anti-missiles Objet 4202

La Russie compte priver le bouclier antimissile américain de toute efficacité grâce à un appareil hypersonique baptisé "Objet 4202", annoncent les médias russes.

La vitesse de l'appareil garantit sa capacité à surmonter n’importe quel système antimissile.

L'appareil a été testé au cours des dernières dix années, les derniers essais ont eu lieu en février 2015. Une source proche de la situation indique que des lancements ont eu lieu depuis le cosmodrome de Baïkonour (Kazakhstan) et la région d'Orenbourg (au nord du Kazakhstan).

"Si la Russie obtient l’aéronef déjà connu comme l’"objet 4202", capable d'effectuer des manœuvres de tangage (axe transversal) et de lacet (axe vertical), notre pays aura la possibilité de vaincre de façon garantie n’importe quel système antimissile imaginable", explique la source.

D'après la source, il s'agit d'une conception ancienne qui est considérée comme une étape intermédiaire en vue de la création d’une ogive pour missiles balistiques intercontinentaux lourds.

L'"objet 4202" a été présenté aux spécialistes dans la partie fermée du forum militaro-technique international Armée-2015 qui s'est tenu en juin à Koubinka, dans la région de Moscou.

Hier, le chef du département de quatrième Institut de recherche scientifique du ministère russe de la Défense Oleg Pichny a déclaré aux journalistes que le Pentagone allait acheter 50 missiles antibalistiques pour le bouclier d’ici la fin de l'année. De plus, les militaires américains modernisent leurs navires, en les munissant d’éléments du système antimissile. M. Pichny a souligné que Moscou allait prendre en riposte des mesures techniques adéquates.

Le 22 juillet, le ministère russe de la Défense a annoncé son intention de déplacer en Crimée l'escadrille de Tupolev Tu-22M, bombardier supersonique à géométrie variable et long rayon d'action. Le ministère a souligné qu'il s'agissait d'une réponse au déploiement à l'ouest de Bucarest d’éléments du système antimissile américain.

commentaires

Haut de page