Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Epargné par la coalition atlantiste, l'Etat islamique s'adonne aux massacres de masse et au pillage à Palmyre

par Sam La Touch 5 Juillet 2015, 14:31 Articles de Sam La Touch Syrie EI USA Palmyre Crimes contre l'humanité Collaboration Massacres de masse Impérialisme

Epargné par la coalition atlantiste, l'Etat islamique s'adonne aux massacres de masse et au pillage à Palmyre

Le groupe terroriste Takfiri de l'Etat islamique (EI) a diffusé une nouvelle vidéo qui montre une exécution de masse de 25 soldats syriens par des adolescents dans le théâtre romain de la cité antique de Palmyre.


Dans la séquence diffusée samedi, les bourreaux qui semblent être des adolescents ont abattu des soldats vêtus d'uniformes militaires verts et bruns sur la scène de l'amphithéâtre de la ville.

Un nombre d'hommes et d'enfants relativement conséquents a été contraint de regarder le carnage assis sur les sièges de l'ancien théâtre.

Les terroristes soutenus par l'Occident pour faire tomber le régime d'Assad, ont capturé Palmyre, le 21 mai, qui est sur la liste des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO et est situé à environ 215 kilomètres (133 miles) au nord de la capitale, Damas. On se rappellera qu'ils ont capturé la ville antique de Palmyre sans que la coalition occidentale n'intervienne, les pilotes états-uniens et de la coalition n'avaient pas décollé aidant ainsi les troupes de l'EI contre celles d'Assad qui ont fuit la ville face à l'avancée des terroristes particulièrement bien armés et entraînés.

Le Canard Enchaîné à l'époque écrivait : "Ces djihadistes ont pu, en Syrie, menacer Palmyre sans qu'un avion ou un drone américain les arrose de missiles. Et ils en ont laissé le soin à l'armée de Bachar. De même, l'Etat islamique a pu s'emparer de Ramadi, en Irak, sans être importuné par l'aviation d'Obama. Comprend qui veut."
Le New-York Times avait également révélé que les Etats-Unis retenaient volontairement leur frappe contre l'EI. (Le New York Times confirme la quasi-inaction de la coalition US contre l'Etat islamique)

Depuis les massacres de masse s'enchaînent. L'EI avait déjà exécuté 400 civils peu après la prise de Palmyre ainsi que des centaines de soldats syriens, ce qui relèvent purement et simplement de crimes contre l'humanité.

Les terroristes de l'EI ont détruit certains monuments antiques et se livrent au trafic d'objets d'art dont bon nombre circule en Occident. Ils ont ainsi détruit le lion de Palmyre et deux mausolées historiques.

commentaires

Haut de page