Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La République française à genoux devant les monarchies du Golfe

par Philippe Allain 20 Juillet 2015, 10:11 France Arabie Saoudite Qatar Ventes d'armes Rafale Terrorisme Collaboration

Vallauris est une commune des Alpes-Maritimes située entre Cannes et Antibes qui compte 26 000 habitants ainsi qu’une des nombreuses propriétés de la famille royale saoudienne.Comme de nombreux touristes qui apprécient la côte d’azur, le roi et sa cour, environ 500 personnes, rien que ça, décident d’y passer leurs vacances. Après tout, même si la France interdit le port de la burqa, c’est un grand pays qui sait faire passer les intérêts diplomatiques avant ses propres lois.
Comte tenu de la température caniculaire qui règne en France, il est absolument indispensable de pouvoir rafraîchir tout ce beau monde. Or, pour le plus grand bonheur des princes arabes, la villa luxueuse a été bâtie au pied d’une plage publique.Tout naturellement, les princes arabes décident donc de casser une partie de la balustrade de la terrasse et de couler une dalle de béton dans le sable de la plage afin d’y construire un accès direct. Dans le même temps, ils décident de fermer le principal accès à la plage histoire d’éviter les contacts avec la population locale et ses coutumes barbares comme le port du maillot de bain pour les femmes ou le jambon-beurre pour le pique-nique.

Mais patatras. Dès le début des travaux, la maire UDI, Michelle Salucki qui elle, n’a pas de Rafale à vendre, envoie sa police municipale pour expliquer à ses très chers invités qu’il existe quelques lois en France et en particulier la loi littoral qui interdit de s’approprier une plage publique.

Qu’à cela ne tienne, les princes arabes appellent leurs amis socialistes du gouvernement qui contactent immédiatement le sous-préfet du coin qui se fend d’une déclaration : « la plage publique devrait être totalement interdite au public le temps du séjour de la famille royale ». Et il précise: « pour des raisons de sécurité ». Il oublie de rajouter: « et de confort ».

Non mais de qui se foutent-ils ?

Il faudrait que le sous-préfet et ses patrons socialistes nous expliquent comment ils vont assurer la sécurité de 500 personnes pendant un mois alors que nous sommes en plan vigi-pirate et que les policiers ont autre chose à foutre que se transformer en surveillants de baignade pour les nouveaux amis de Hollande. Il faudrait également qu’ils nous expliquent en quoi un accès privé et direct à la plage depuis le palace est indispensable au point de violer la loi littoral.

Mais violer la loi française n’est pas grand chose pour des dirigeants qui violent tous les jours les droits de l’homme les plus fondamentaux.

Selon Amnesty International, l’Arabie Saoudite figure en effet dans le top 5 des pays qui exécutent le plus grand nombre de personnes chaque année.
Ah oui, chez le grand ami des socialistes, on lapide les femmes adultère et on coupe les mains des voleurs. Les femmes non adultères, elles, n’ont pratiquement aucun droit. Elles ne peuvent voyager, étudier ou travailler sans l’autorisation d’un homme. Elles n’ont pas le droit de vote et tenez vous bien, l’Arabie Saoudite est le seul pays au monde où les femmes n’ont pas le droit de conduire. Selon Mona Eltahawy, journaliste Americano-egyptienne, « Les Saoudiens pratiquent un apartheid basé sur le genre tout comme l’Afrique du Sud pratiquait un apartheid racial. »

Pour les homosexuels, si chers aux socialistes français, pas question de mariage en Arabie Saoudite. L’homosexualité y est tout simplement passible de la peine de mort.

Il n’existe aucune église malgré la présence de plus d’un million de travailleurs étrangers chrétiens qui ont en revanche obligation de respecter le ramadan. L’apostasie (conversion d’un musulman à une autre religion) est, elle aussi, passible de la peine de mort. Le blogueur Raif Badawi a été pour sa part condamné à 10 ans de prison et 1 000 coups de fouets pour « insulte à l’Islam ».

En mai 2015, alors même que Hollande se trouvait là-bas pour lécher les babouches des monarques, on pouvait trouver sur le site officiel du Ministère Public une petite annonce pour le recrutement de 8 bourreaux. Aucune qualification requise, leur rôle consistera à « exécuter les condamnés à mort », mais aussi à « pratiquer des amputations » sur les personnes condamnées pour vol.

C’est donc pour le confort de ces grands défenseurs de la laïcité, de la liberté d’expression et des droits de l’homme que la République socialiste française autorise la privatisation temporaire de son domaine public ainsi qu’une violation de ses propres lois .

Encore une fois, les socialistes qui nous bassinent à longueur de journée avec leur morale à deux balles et leur « je suis Charlie » nous démontrent à quel point ce sont des menteurs, et des usurpateurs sans foi ni loi qui salissent à chaque occasion les valeurs de la République.

Cette fois, c’est en déroulant le tapis rouge et en se mettant à genoux devant les pires bourreaux de la planète qui s’assoient ouvertement sur tout ce que le gouvernement socialiste lui-même revendique comme ses propres valeurs.

Philippe Alain | 18 juillet 215

commentaires

Haut de page