Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Iraniens sont furieux à l'égard de la visite imminente de Fabius à Téhéran (FNA)

par FNA 25 Juillet 2015, 17:03 Articles de Sam La Touch France Iran Accord nucleaire P5+1 Fabius Visite "Sang contaminé"

Les Iraniens sont furieux à l'égard de la visite imminente de Fabius à Téhéran (FNA)
Les Iraniens sont furieux contre la visite imminente de Fabius à Téhéran
Article originel : Iranians Furious at Fabius Impending Visit to Tehran 
FNA

Traduction SLT

L'annonce du voyage à Téhéran du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a soulevé un concert de critiques parmi les hauts responsables iraniens.

Suite à l'approbation récente de l'accord nucléaire avec Téhéran (14 Juillet), le ministre français des Affaires étrangères devrait visiter l'Iran la semaine prochaine (à priori le 29 juillet) afin de reprendre les échanges mutuels de son pays avec l'Iran.

Cependant, Fabius ne semble pas recevoir un accueil chaleureux en Iran.

"Son nom rappelle d'abord aux Iraniens la ligne dure qu'il a tenu lors des négociations nucléaires de l'Iran avec les P5 + 1 (les cinq membres du Conseil de sécurité des Nations unies permanents plus l'Allemagne) au cours des deux dernières années" a déclaré l'analyste Seyed Mostafa Behnam, ajoutant que les positions des Français étaient encore plus sévères que celles des États-Unis au cours des pourparlers, et ont contribué à mettre en panne les négociations pendant deux jours juste avant l'accord initial entre l'Iran et les six puissances mondiales à Genève en novembre 2013.

"Fabius a contribué à mettre des bâtons dans la roue des négociations en raison de ses affiliations avec les lobbyistes israéliens et les pétrodollars saoudiens," a-t-il ajouté.

L'attitude du ministre des Affaires étrangères français était extrêmement dure, en particulier dans la dernière semaine de pourparlers dans la capitale autrichienne, où ses positions antagonistes ont finalement incité le président iranien à mettre en garde Paris sur les répercussions de sa position. Fabius, qui est préoccupé par la posture de l'Iran envers les entreprises françaises après la levée de l'embargo, a directement déclaré que l'Iran ne devrait pas forcer les entreprises françaises à payer le prix de la ligne dure de la France pendant les négociations.

De plus, le nom de Fabius renforce l'inimitié des Iraniens à cause du scandale du sang contaminé dans les années 1980. Il était alors le Premier ministre français, lorsque des produits sanguins contaminés par le VIH ont été importés de France et distribués chez les hémophiles iraniens en 1985.

"Il a l'intention de faire ce voyage, alors que son gouvernement n'a jamais présenté ses excuses pour le scandale du sang contaminé, ni offert à l'Iran la moindre réparation", a déclaré un membre de la santé iranienne.

"Le Voyage de l'officiel français coïncide avec la semaine de l'hémophilie en Iran et les Iraniens ne sont pas désireux de le voir venir" a-t-il ajouté.

Un analyste politique iranien, Mojtaba Zolnour, a averti l'administration Rouhani de rester en alerte que «l'ennemi» est entré dans le pays alors qu'il poursuit simplement les avantages et la participation de la France dans le marché intérieur de l'Iran et surtout la normalisation des relations entre Téhéran et Tel-Aviv.

Zolnour a également souligné le rôle central de la France dans le soutien à Saddam Hussein durant la guerre Iran-Irak notamment au travers de l'acquisition d'armes de destruction massive (ADM).

Un membre du conseil central de la Coalition du Parti islamique, Hamidreza Taraghi, est tout aussi critique à l'égard du voyage de Fabius à Téhéran. Il a fermement condamné l'attitude positive du ministère des affaires étrangères iraniennes en faveur de la visite du ministre des Affaires étrangères français, et a considéré ce voyage comme "injustifiable".

Un représentant de Téhéran au Parlement et membre de la Commission nationale de sécurité, Mohammad Esmail Kosari, a déclaré que la France n'a rien fait en faveur de l'Iran, et que les responsables iraniens devraient accorder beaucoup d'attention à ce fait avant de dérouler le tapis rouge pour l'arrivée de Fabius. "Par exemple, lorsque l'industrie automobile nationale de l'Iran avait un besoin urgent de pièces automobiles, les Français ne nous en ont plus fourni," a-t-il dit.

Après la réalisation de l'accord avec l'Iran, de hauts fonctionnaires européens ont commencé à faire des voyages en Iran afin de gagner une part importante du marché lucratif de l'Iran et la France ne veut pas être à la traîne.

URL de cet article : http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2015/07/les-iraniens-sont-furieux-contre-la-visite-imminente-de-fabius-a-teheran-fna.html

Haut de page