Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Durant la guerre impitoyable de Sarkozy en Libye, les forces canadiennes sont intervenues sur le terrain en violation de la Résolution de l'ONU. Stephen Harper mis en cause

par Rabble 29 Août 2015, 03:48 Libye Guerre Canada Harper Armée canadienne Resolution 1973 Articles de Sam La Touch Impérialisme ONU

Selon Yves Engler dans un article publié sur Rabble, durant la guerre impitoyable de Sarkozy en Libye, les forces canadiennes sont intervenues sur le terrain au côté des rebelles en violation des Résolutions de l'ONU. Le premier ministre Stephen Harper est mis en cause pour ses violations répétées du droit international.

Durant la guerre impitoyable de Sarkozy en Libye, les forces canadiennes sont intervenues sur le terrain en violation de la Résolution de l'ONU. Stephen Harper mis en cause

En 2011, Ottawa a défié les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) 1970 et 1973, qui ont été adoptées au cours du soulèvement contre le régime de Mouammar Kadhafi en Libye.

En violation directe de ces résolutions juridiquement contraignantes, des troupes canadiennes étaient sur le terrain dans ce pays d'Afrique du Nord. Le 13 septembre, trois semaines après que Tripoli soit tombée face aux milices anti-Kadhafi du Conseil national de transition soutenu par l'OTAN, la France, la Grande-Bretagne, le Qatar et les Etats-Unsi, la chaîne de télévision du Canada a rapporté : "CBC News a appris qu'il y avait des membres des Forces spéciales canadiennes sur le terrain en Libye". Un certain nombre d'autres sources médiatiques ont rapporté que les forces spéciales canadiennes ont combattu en Libye au côté des rebelles. Le 28 février, CTV.ca a rapporté "que les forces spéciales canadiennes étaient également sur le terrain en Libye". Mais la présence de soldats canadiens en Libye violent la résolution 1973, qui excluait explicitement "une force d'occupation étrangère sous quelque forme que ce soit sur toute partie du territoire libyen".


Comme le gouvernement français et britannique, le pouvoir conservateur canadien a armé, encadré, formé et soutenu les rebelles libyens (parmi lesquels figuraient bon nombre d'islamistes radicaux).

Source : Rabble Harper's violation of international law in Libya

commentaires

Haut de page