Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La complicité occidentale dans le génocide perpétré au Yémen est occultée par les médias

par RT 25 Août 2015, 13:02 Articles de Sam La Touch Yemen Génocide Crimes contre l'humanité Arabie Saoudite Bombardements Médias Occident USA

La complicité occidentale dans le génocide perpétré au Yémen est occultée par les médias

Dans la dernière atrocité commise au Yémen, des avions de combat saoudiens ont bombardé un quartier résidentiel, tuant au moins 65 personnes. La plupart des victimes rapportées ont été des civils du quartier de Salah Taiz, troisième plus grande ville du Yémen.
Le crime de guerre présumé qui a été commis est tragiquement devenu un événement presque quotidien depuis les cinq mois de bombardements aériens implacables du Yémen par une coalition saoudienne soutenue par l'Occident.

Ces derniers jours, il y a eu des frappes aériennes similaires sur des centres civils dans la ville portuaire de la mer Rouge, Hodeida, et la province septentrionale de Saada. Durant le bombardement d'Hodeida, qui a tué plusieurs dockers, l'organisation caritative britannique Save the Children a déclaré qu'elle pensait que l'attaque était une tentative délibérée des Saoudiens pour saboter l'aide à la population civile.

Certes, cela devrait constituer des informations qui devraient figurer à la une de CNN, de la BBC et de France 24, entre autres grands médias occidentaux. Une part de responsabilité pèse sur eux dans la mesure où leurs gouvernements sont impliqués dans de graves crimes de masses. Cependant, il n'y a aucune couverture de ces événements tragiques par les médias occidentaux. Mis à part quelques brèves informations floues, les rapports faisant état d'une crise humanitaire généralisée se heurtent à un mur de silence sur la manière dont la coalition dirigée par l'Arabie saoudite est soutenue par l'Occident et pulvérise les civils yéménites et est au coeur de la crise. Cela suggère une occultation délibérée par les médias occidentaux.

À ce jour, le nombre de morts dans le pays a atteint près de 4500, selon l'Organisation mondiale de la Santé. Cette semaine, l'Organisation des Nations Unies a porté le nombre total d'enfants qui ont été tués à 400. Des sources yéménites disent que les victimes civiles sont beaucoup plus élevées, mais il n'est pas possible de le vérifier en raison du chaos généralisé.

Pendant ce temps, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont déclaré que le pays est au bord d'une famine cataclysmique, avec plus de la moitié de la population (24 millions personnes) en danger immédiat.

Le Yémen était déjà le pays le plus pauvre de la région arabe avant même que la coalition militaire conduite par l'Arabie saoudite et soutenue par les Etats-Unis (Israël, la France et la Grande-Bretagne) ait commencé à bombarder le Yémen à partir du 26 mars 2015. En seulement cinq mois, le pays est en ruine dans une "crise proche de celle de la Syrie", selon le CICR...

Source : Russia Today Western Complicity in Yemen Genocide Met With Media Silence

Haut de page