Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Turquie a balancé à Al-Nosra le plan d'entrée en Syrie des rebelles formés par les Etats-Unis de sorte que ces derniers ont été anihilés par le front Al-Nosra.

par McClatchy 29 Août 2015, 08:41 Articles de Sam La Touch Al-Nosra Turquie USA Formation des rebelles Ahrar al Sham Trahison

La Turquie a balancé à Al-Nosra le plan d'entrée en Syrie des rebelles formés par les Etats-Unis de sorte que ces derniers ont été anihilés par le front Al-Nosra.

Selon les déclarations à McClatchy de multiples sources issus des rebelles, l'enlèvement d'un groupe de rebelles syriens "modérés" formés par les Etats-Unis après qu'ils soient entrés en Syrie le mois dernier pour faire face à l'État islamique (EI) a été orchestré par les services secrets de la Turquie.

Les rebelles disent que la révélation au front Al-Nosra affilié à al-Qaida a permis à Al-Nosra de saisir, dès le 29 juillet au moment de leur entrée en Syrie, la majorité des 54 rebelles formés par un programme étatsunien qui a coûté 500 millions de dollars, portant un coup humiliant aux plans de l'administration Obama visant à faire face à l'État islamique.

Les rebelles familiers des événements ont déclaré qu'ils pensent que les plans d'arrivée du groupe de rebelles "modérés" ont été divulgués parce que les fonctionnaires turques étaient inquiets que, bien que l'objectif du groupe visé était l'Etat islamique, les rebelles syriens formés par les Etats-Unis auraient constitué une avant-garde pour attaquer les combattants islamistes proches de la Turquie, y compris le front al-Nosra et une autre force islamiste majeure, Ahrar al Sham.

Un haut fonctionnaire au ministère turque des Affaires étrangères, qui a parlé sous condition d'anonymat, a refusé de répondre aux questions sur l'incident, en déclarant que toute discussion sur la relation de la Turquie avec al-Nosra n'était pas autorisée.

D'autres responsables turques ont reconnu l'exactitude probable de ces allégations, mais aucun n'était prêt à discuter de la question. Un fonctionnaire du sud de la Turquie a déclaré que les plans d'arrivée en Syrie des rebelles "modérés" du soi-disant programme de formation-équipement US ont été divulgués à al-Nosra dans l'espoir que la désintégration rapide du programme pousserait les Etatsuniens à soutenir la formation et l'armement de groupes rebelles dont l'objectif viserait à renverser le gouvernement du président syrien Bachar al-Assad.

Source : McClatchy  Syrian Rebels: Turkey Tipped al Qaida Group to U.S.-trained Fighters

Haut de page