Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pollution des terres des Amérindiens aux Etats-Unis

par Finian Cunningham 30 Août 2015, 05:50 Articles de Sam La Touch USA Amerindiens Navajo Apache

Pollution des terres des Amérindiens aux Etats-Unis
Pollution des terres des Amérindiens aux Etats-Unis

Les Navajo et les Apache sont les derniers des grands peuples amérindiens a avoir été conquis à la fin du 19ème siècle. En utilisant une politique de la terre brûlée, les tribus ont été massacrées par les troupes de l'Union sous le commandement de Washington. La destruction de leurs installations et de leurs terres agricoles a contribué à déposséder ces tribus, conduisant à leur assujettissement.

Le Colonel Kit Carson était l'un des pionniers de cette guerre d'extermination menée par l'«homme blanc» contre les peuples amérindiens résistants. Les Navajo et les Apache avaient vécu imperturbables depuis des millénaires dans la région du sud-ouest du continent nord-américain, qui constituera par la suite les États modernes de l'Arizona, du Colorado, du Nouveau-Mexique et de l'Utah lors de la création des «États-Unis d'Amérique».

Aujourd'hui, les Navajo et leurs cousins ​​Apache sont une fois de plus menacée. Cette fois, il ne s'agit pas de fusils et de politique de terres brûlées, mais de la pollution causée par l'exploitation minière industrielle.

Plus tôt ce mois-ci, le 5 août, un énorme déversement de substances toxiques des eaux usées provenant d'une mine d'or désaffectée dans le Colorado a fait la Une internationale quand ces substances se sont écoulées dans plusieurs grandes rivières. Ce que l'on ne dit pas c'est que ces cours d'eau, à présent contaminés, sont vitaux pour l'irrigation et l'eau potable sur le territoire des "Four Corners", dont le peuple Navajo dépend pour sa subsistance.

Quelque onze millions de litres de déchets toxiques ont coulé dans la rivière Animas, qui alimente le San Juan et le fleuve Colorado. Plus de 150 kilomètres de l'eau de cette rivière a été transformée en une boue orange à la suite de ce déversement. Le risque principal est les niveaux dangereux de métaux toxiques, comme l'arsenic, le cadmium et le plomb. Ces métaux ont été précédemment utilisés comme agents de filtration industrielle dans la défunte mine de Gold King. Les agriculteurs en aval du déversement ont été contraints de couper les canaux d'irrigation pour éviter la destruction de leurs cultures et l'empoisonnement de leurs troupeaux. Mais leurs cultures, privées de l'irrigation, sont maintenant détruites et se flétrissent sous des températures caniculaires.


On craint également que les métaux lourds s'infiltrent éventuellement dans les sources d'eau potable présentant des risques effrayants de contamination humaine des eaux souterraines...

Source : Strategic Culture Fondation Native Americans and US Scorched Earth Continuum

commentaires

ccarine 05/09/2015 09:29

Notre mode de vie basée sur le gavage va tout polluer !

Haut de page