Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pollution: Total représente la France à l’ONU (MdP)

par Jade Lindgaard 21 Août 2015, 08:16 France Total Pollution Monopole ONU

Dans une agence des Nations unies chargée d’étudier la mise en place de carburants maritimes moins polluants, la France a choisi de se faire représenter par un employé de Total, qui produit ces mêmes carburants... La découverte de ce mélange des genres met Paris dans l’embarras...

Très peu contraint par les politiques climatiques alors qu’il est un émetteur massif de CO2 dans le monde, le transport maritime fait l’objet de discussions difficiles pour en réduire la pollution. Elles se déroulent dans le cadre opaque de l’Organisation maritime internationale (OMI), une agence spécialisée des Nations unies basée à Londres. Les États y siègent, mais les industries y trouvent les portes grandes ouvertes à leurs jeux d’influence.

En 2008, l’OMI a fixé un seuil contraignant pour réduire la teneur des carburants maritimes en soufre, très nocif pour la santé. Ce seuil doit entrer en vigueur à partir de 2020. Les transporteurs et les raffineurs, directement impactés par cette nouvelle réglementation qui risque d’augmenter leurs coûts, ont obtenu qu’au préalable, une étude sur la disponibilité des carburants moins sulfurés soit conduite. Ce rapport doit être rendu avant 2018. Il aura un effet direct sur la nouvelle réglementation sur les carburants maritimes. Car si les experts estiment que l’offre est insuffisante, l’OMI reportera de cinq ans, à 2025, l’obligation de limiter la part de soufre à 0,5 % du fioul lourd. Il s’agit donc d’un document très sensible.

Treize États membres siègent au comité directeur chargé de superviser le processus de cette étude, et d’organiser l’appel d’offres pour en choisir les auteurs. La France en fait partie. Mais l’expert qu’elle a choisi pour la représenter présente un profil particulier : Franck Chevallier est un employé du groupe pétrolier Total, chargé de mission sur les réglementations environnementales et les produits de raffinage, au sein de la direction Stratégie, développement et recherche de la multinationale.

Comment le salarié d’un groupe industriel directement intéressé aux résultats du comité et de cette étude s’est-il retrouvé à occuper le siège de la France ? L’OMI explique que « les pays ont décidé eux-mêmes de qui ils nommaient. Votre question sur les raisons du choix de telle ou telle personne s’adresse directement à la France »...

Lire la suite sur MdP

commentaires

apouce 26/08/2015 10:17

c'est une blague ?? Total représentant de la pollution pour la France, MDR

Haut de page