Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon des officiels US, l'État islamique est né du soutien étatsunien à al-Qaïda en Irak (Medium)

par Nafeez Ahmed 18 Août 2015, 18:05 Articles de Sam La Touch Syrie USA Collaboration Al-Quaïda EI Terrorisme Irak Michael T. Flynn

Selon des officiels US, l'État islamique est né du soutien étatsunien à al-Qaïda en Irak (Medium)

Un nouveau rapport publié par un ancien analyste senior du département d'Etat fournit des détails sur la façon dont le soutien US aux miliciens islamistes liés à Oussama ben Laden ont provoqué l'émergence de «l'Etat islamique» (EI).

Le livre éclaire le contexte crucial des récents aveux de Michael T. Flynn, ancien chef de la Defense Intelligence Agency du Pentagone (DIA), confirmant que les hauts fonctionnaires de la Maison Blanche ont pris une «décision volontaire» de soutenir les djihadistes se revendiquant d'al-Qaïda en Syrie - en dépit d'avoir été averti par la DIA que cela serait susceptible de créer une "entité telle que l'EI" dans la région.

J. Michael Springmann, un diplomate étatsunien à la retraite dont le dernier poste au sein du gouvernement était au sein du Département d'Etat US de l'Intelligence et de la Recherche, révèle dans son nouveau livre que des opérations secrètes étatsuniennes en alliance avec les Etats du Moyen-Orient qui financent les groupes terroristes anti-occidentaux ne sont pas nouvelles. Il montre que ces opérations ont été effectuées pour diverses raisons à court terme depuis la guerre froide et après celle-ci.

Dans les années 1980, le soutien US aux moudjahidin combattants a accéléré en Afghanistan le départ des troupes soviétiques. Springmann s'est retrouvé à son insu au cœur des opérations hautement classifiées qui ont permis à des miliciens islamistes liés à Oussama ben Laden d'établir un pied aux États-Unis.

Après la fin de la guerre froide, Springmann allègue que des opérations similaires ont continué dans des contextes différents à des fins différentes - dans l'ex-Yougoslavie, en Libye et ailleurs. La montée de l'EI, soutient-il, était un résultat prévisible de cette politique contre-productive.

Chaque jour apporte de nouvelles histoires d'horreur sur les atrocités commises par les miliciens de l'EI. Aujourd'hui, par exemple, le New York Times a publié un rapport profondément troublant sur la façon dont l'EI a officiellement adopté une théologie et une politique de viol systématique des femmes et des enfants non musulmans. La pratique est devenue systématique dans les territoires sous contrôle de l'EI à travers des procédés d'esclavage organisés.

Mais dans une récente interview sur le célèbre talk-show d'Al-Jazira "Head to Head", l'ancien chef de la DIA, le lieutenant-général (Lt. Gen.) Michael Flynn, a déclaré à son hôte Mehdi Hasan que la montée de l'EI est une conséquence directe du soutien étatsunien aux insurgés en Syrie dont les combattants constituaient le noyau d'al-Qaïda en Irak...

Lire la suite

Le lieutenant-général Michael T. Flynn, ancien directeur de la Defense Intelligence Agency du Pentagone (DIA), dans une longue entrevue avec Mehdi Hasan Al-Jazeera

Haut de page