Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après avoir déclaré vouloir "neutraliser" Assad, "le chef de guerre" français s'apprêterait à bombarder la Syrie

par Sam La Touch 5 Septembre 2015, 20:01 Articles de Sam La Touch Syrie France François Hollande EI Terrorisme Bombardements Réfugiés

Hollande sabre à la main dans la monarchie saoudienne accusée de financer l'Etat islamique

Hollande sabre à la main dans la monarchie saoudienne accusée de financer l'Etat islamique

Après avoir déclaré vouloir "neutraliser" Assad, le "chef de guerre" français se dit prêt à bombarder les troupes de l'Etat islamique (EI) en Syrie. Le Monde ce samedi 5 septembre affirme que François Hollande n’exclut plus de mener des frappes en Syrie contre l’EI. Instrumentalisant le sort des réfugiés, le "monarque républicain" à la tête de l'Armée française, comme le bon "roi soleil", pourrait décider avec son aéropage de bombarder la Syrie au prétexte de lutter contre l'EI.

Il est clair que si cette action devait se mettre en place, elle se ferait en coordination avec les forces atlantistes notamment turques, étatsuniennes et israéliennes qui au prétexte de lutter contre l'EI bombardent la Syrie et se sont transformées en force aérienne pour Al-Quaïda dont les représentants syriens d'Al-Nosra feraient du "bon boulot" selon le M.A.E français. Assad se retrouverait de plus en plus isolé car cette action se ferait sans le feu vert de l'ONU en violation du droit international. Celui-ci d'ailleurs n'ayant plus le droit de citer depuis l'intervention franco-britannique en Libye. Avec le "chef de guerre" français, accusé par Assad de soutenir le terrorisme en Syrie, le régime de Damas pourrait s'attendre au pire.

Après avoir déclaré vouloir "neutraliser" Assad, "le chef de guerre" français s'apprêterait à bombarder la Syrie

D'autant plus que les Russes semblent tergiverser et semblent livrer Assad à son propre sort pendant que le territoire syrien contrôlé par les forces loyalistes se réduit comme peau de chagrin. Assad va-t-il connaître le sort de Kadhafi et être "neutralisé" avec l'aval russe ? Il est clair que la situation des réfugiés syriens et plus généralement de la sous-région en sera encore plus terrible. François Hollande qui n'a de socialiste que le nom de son parti, ne semble résoudre les crises qu'à coup de Famas que cela soit au Mali, en Centrafrique, en Irak...avec le succès que l'on connait. Attention au chaos et à la déflagration régionale qui pourrait être pire que celle de la Libye après la chute du régime de Kadhafi !

Haut de page