Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bloomberg : Poutine envisage des frappes aériennes unilatérales en Syrie si aucun accord n'est trouvé avec les États-Unis (Reuters)

par Reuters 25 Septembre 2015, 02:52 Russie Syrie USA EI Terrorisme Lutte Articles de Sam La Touch

Bloomberg : Poutine envisage des frappes aériennes unilatérales en Syrie si aucun accord n'est trouvé avec les États-Unis (Reuters)
Bloomberg : Poutine envisage des frappes aériennes unilatérales en Syrie si aucun accord n'est trouvé avec les États-Unis (Reuters)
Bloomberg : Poutine envisage des frappes aériennes en Syrie si aucun accord avec les États-Unis n'est trouvé
Article originel : Putin plans air strikes in Syria if no U.S. deal reached: Bloomberg
Reuters


Traduction SLT

Le président russe Vladimir Poutine se prépare à des frappes aériennes unilatérales contre l'État islamique (EI) en Syrie si les Etats-Unis rejettent sa proposition d'unir leurs forces, a rapporté Bloomberg mercredi, citant deux personnes familières avec le sujet.

La Russie a augmenté sa présence militaire en Syrie et ses livraisons d'armes à l'armée syrienne intensifiant son appui de longue date au président Bachar al-Assad, avertissant du risque de déstabilisation des pays occidentaux qui s'opposent à Assad.

Une source diplomatique russe a déclaré à Reuters mercredi que Moscou voit une chance croissante de parvenir à un accord international sur la lutte contre le terrorisme en Syrie et mettre fin à la crise qui est entrée dans sa cinquième année.

Bloomberg a rapporté que bien sûr Poutine préférait une action conjointe avec le gouvernement US et ses alliés pour coordonner leurs actions avec la Russie, l'Iran et l'armée syrienne pour lutter contre l'EI en Syrie. Bloomberg a cité une personne proche du Kremlin et un conseiller du ministère de la défense russe.

Bloomberg a cité une troisième personne ayant déclaré que Poutine avait appelé à une "voie parallèle" constituée d'une action militaire conjointe accompagnée d'une transition politique sans Assad, une des principales demandes des États-Unis. La Russie a communiqué sa proposition aux États-Unis, selon Bloomberg.

Mais une source a déclaré à Bloomberg que Poutine était frustré par la réticence des États-Unis à lui répondre et était prêt à agir seul en Syrie si nécessaire.

commentaires

Haut de page