Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Burkina Faso: Dienderé et ses putschistes refusent de désarmer (Koaci.com)

par Koaci.com 28 Septembre 2015, 17:06 Burkina Faso Diendere Putsch Coup d'Etat Refus de desarmer

A travers un communiqué de l'état-major des armées signé du général Pingrenoma Zagré transmis à KOACI, ce dernier dénonce une « impasse » dans le processus engagé depuis le retour à l'ordre constitutionnel et l'échec du coup d'Etat.

"En dépit des efforts déployés par les communautés internationale, régionale et sous-régionale, ainsi que les autorités religieuses et coutumières, le processus de désarmement né de l'accord entre l'armée loyaliste et les putschistes et décidé par la Conférence des Chefs d'Etat de la CEDEAO tenue le 22 septembre 2015, se trouve dans une impasse depuis le dimanche 27 septembre 2015 marquée par :

– Le refus des militaires de l'ex Régiment de sécurité présidentielle de poursuivre le désarmement en créant des incidents et en agressant le personnel chargé de cette mission ;

– Le comportement ambigu du Général Diendéré Gilbert." relève ton du communiqué.

L'Etat-major général des armées en appelle également à la vigilance de la population.

"Les FAN voudraient-elles appeler l'attention des vaillantes populations du Burkina et particulièrement celles de la ville de Ouagadougou et environnants de rester vigilantes, de signaler aux Forces de défense et de sécurité tout comportement suspect qu'elles viendraient à constater et de se tenir prêtes à appliquer les mesures de sécurité qui pourraient être données incessamment." poursuit le communiqué.

Pour conclure l'armée réaffirme sa "ferme volonté à faire respecter les dispositions prises par les autorités politiques et prennent à témoin l'opinion nationale et internationale de cette situation d'impasse".

Les putschistes résistent à leur désarmement

Dès le lendemain de sa dissolution par un décret présidentiel, la tension était montée d'un cran à la caserne du désormais ex- régiment de sécurité présidentielle (RSP) qui exige des garanties avant leur désarmement.

Les ex putschistes qui réclameraient des garanties dont leur sécurité et celle de leurs familles, ont toutefois laissé emporter les armes qu'ils avaient eux mêmes récupérer dans les autres casernes à la suite des mutineries de 2011.

Selon des sources militaires, ce lot d'armes récupérés et entreposer au Camp Guillaume Ouedraogo, ne constitue que le dixième de l'arsenal militaire détenu par le régiment putschiste.

Des discussions ont à nouveau été entreprise pour baisser la tension, l'État major menaçant de faire appelle aux unités encore stationnées à 50km de la ville.

Depuis la fin du putsch, le général Gilbert DIENDERE se trouve, avec ses hommes au camp Naaba Koom", la caserne du régiment de sécurité présidentielle, située derrière le palais de kossyam.

Vendredi, le procureur du Faso a annoncé le gel des avoirs de 14 personnes présumées impliquées dans le putsch, dont le général DIENDERE et son épouse, le président de l'ex parti présidentiel Eddie Komboigo et du général Djibrill Bassole.

Boa, Ouagadougou

Koaci.com

commentaires

Haut de page