Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cameroun: 57 ans après son assassinat, Um Nyobe toujours d'actualité (Nouvelle Expression)

par Edmond Kamguia K. 11 Septembre 2015, 17:48 Cameroun France Françafrique De Gaulle Massacres Assassinat Um Nyobe Colonialisme

Cameroun: 57 ans après son assassinat, Um Nyobe toujours d'actualité (Nouvelle Expression)
Cameroun: 57 ans après son assassinat, Um Nyobe toujours d'actualité 
Par Edmond Kamguia K.
Nouvelle Expression

Lu sur Cameroon Voice

Ancien secrétaire général de l'Union des populations du Cameroun(Upc), Ruben Um Nyobe aurait eu 102 ans le 13 septembre 2015 s'il était encore vivant. Hélas il fut assassiné il y a 57 ans le 13 septembre 1958 à Boumnyebel.

Ancien greffier et ancien syndicaliste formé à l'école du syndicaliste français Gaston Donnat, Ruben Um Nyobé a défendu partout, y compris devant la Quatrième Commission de Tutelle de l'Assemble générale de l'Onu à New-York le 17 décembre 1952 et en décembre 1953 les buts poursuivis par l'Upc. Notamment la réunification et l'indépendance du Cameroun. Le Mouvement national a lutté dans un contexte difficile marqué par la répression et le massacre des populations.

Figure emblématique de la lutte

Les militants et les leaders étaient persécutés, violentés et tués. Ruben Um Nyobe, est avec Félix Roland Moumié, Abel Kingué, Ernest Ouandié et Ossende Afana, la réference en matière de lutte pour l'indépendance et contre le néocolonialisme. Des activités commémoratives seront organisées par l'Union des populations du Cameroun (Upc, toutes tendances confondues) durant le week-end.

Du samedi 12 septembre 2015 à 19h au dimanche 13 septembre 2015 à 7h va se dérouler une soirée de réflexion nationaliste sous le thème : « La Pensée et l'Action de Um Nyobe sous le prisme de l'époque présente ».Ce sera au lieu dit «Place de l'Afrique Debout» qui fait corps avec le Pavillon du Devoir National, la résidence du Combattant nationaliste et panafricain Mboua Massok, à Douala, à Bassa Pk 13.

En marge de la semaine jusque là dite «des martyrs», dans le cadre de la célébration de la mémoire de la figure emblématique de la lutte pour la réunification et l'indépendance du Cameroun. Les compatriotes upécistes ont le sens de l'histoire. On rappelle que dans le cadre du 67 ème anniversaire de la création de l'Union des populations du Cameroun (l'Upc), l'Association des Vétérans du Cameroun (Asvecam) avait organisé avec l'Union des populations du Cameroun (Upc) dite des Fidèles le vendredi 10 avril 2015, à Douala, une exposition de photos et de journaux et une conférence-débat sur le Thème : « L'Upc, le nationalisme Kamerunais et la problématique du Panafricanisme ».

Edmond Kamguia K.

Edmond Kamguia K.

commentaires

Haut de page