Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment Londres participe au massacre des yéménites ? (Irib)

par Irib 19 Septembre 2015, 04:05 Grande-Bretagne Yemen Arabie Saoudite Crimes contre l'humanité Vente d'armes Bombardements

Londres livre des armes aux Saoudiens et des aides médicales et alimentaires aux Yéménites !!!

Londres livre des armes aux Saoudiens et des aides médicales et alimentaires aux Yéménites !!!

Dans un article, intitulé «Le Yémen et le scandale de la vente d'armements britanniques à l’Arabie saoudite», le quotidien «The Guardian» a révélé que Londres avait émis, depuis le début de la guerre, au Yémen, 37 autorisations d’exportations d’armements à l’Arabie saoudite. «Les Arabes prêtent une attention toute particulière au silence de l’Occident, à l'égard des évolutions, au Yémen, mais la réalité ne se limite pas à un simple silence, et implique, de facto, d’autres affaires dangereuses. La Grande-Bretagne livre, d’un côté, des aides médicales et alimentaires aux Yéménites et, de l'autre, des armements, des équipements et des technologies militaires à l’Arabie saoudite et ses alliés. Le gouvernement britannique sait très bien que le soutien militaire à l’Arabie saoudite jettera de l’huile sur le feu et intensifiera l’éventualité de crimes de guerre. Depuis le début des affrontements, au Yémen, en mars 2015, le gouvernement britannique a émis 37 autorisations d’exportations de cargaisons militaires et d’armes à l’Arabie saoudite, mais il s’abstient de révéler le contenu de ces cargaisons au Parlement», a écrit le quotidien britannique, «The Guardian», qui a dénoncé l'attitude du gouvernement de Londres, l'accusant d'avoir justifié la vente d'armements à l’Arabie saoudite, alors que cette dernière les emploie à massacrer le peuple yéménite et à détruire les infrastructures militaires et civiles du Yémen. «Le gouvernement britannique dit que l’Arabie saoudite lui avait promis qu’elle mènerait ses opérations militaires, au Yémen, conformément à la loi internationale. La Grande-Bretagne a signé, en 2014, le Traité du commerce d’armements de l’ONU, un traité, qui contraint ses signataires à cesser l’exportation d’armements vers tout pays ou groupe, qui risquent de violer les droits de l’Homme, les libertés et la loi internationale», indique «The Guardian».

commentaires

Haut de page