Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des dizaines de soldats saoudiens tués dans des affrontements avec des tribus dissidentes de Najran en Arabie saoudite (FNA)

par FNA 26 Septembre 2015, 20:57 Arabie Saoudite Combats Najran Tribus Ali al-Hamzani Yemen Articles de Sam La Touch

Des dizaines de soldats saoudiens tués dans des affrontements avec des tribus dissidentes de Najran en Arabie saoudite (FNA)
Des dizaines de soldats saoudiens tués dans des affrontements avec des tribus dissidentes de Najran en Arabie saoudite
Article originel : Tens of Soldiers Killed in Heavy Clashes with Dissident Tribes in Saudi Arabia's Najran
FNA

Traduction SLT

Des premiers rapports font état de la mort de dizaines de soldats saoudiens tués dans des affrontements avec les forces tribales de la province de Najran, survenus samedi.

Aucun autre détail n'a encore été révélé.

Les tribus de Najran ont déclaré la guerre contre le gouvernement saoudien depuis plusieurs mois suite à l'agression du gouvernement de Riyad sur la nation yéménite. Les tribus de Najran ont déclaré que Najran faisait partie du Yémen que le régime saoudien a capturé par la force.

Entre-temps, les sources locales à Najran ont révélé que le chef de la tribu de Hamzan, le cheikh Ali al-Hamzani, a été assassiné dans les parties méridionales de Najran.

Dimanche dernier, l'armée yéménite et les comités populaires ont pris le contrôle de plusieurs zones dans la ville d'Al-Khubah dans la province de Jizan en Arabie saoudite.

Les forces yéménites ont saisi plusieurs domaines dans la ville d'Al-Khubah, y compris Qamar, Al-Dhahira et l'Ouest de la ville de Dar Al-Nasr, tuant et blessant des dizaines de soldats saoudiens dimanche. Neuf véhicules saoudiens ont également été détruits.

L'Arabie saoudite bombarde le Yémen depuis 185 jours pour rétablir le président Hadi, un proche allié de Riyad. L'agression menée par l'Arabie a jusqu'ici tué au moins 6.225 Yéménites, dont des centaines de femmes et d'enfants.

Hadi a démissionné en janvier et a refusé de reconsidérer sa décision en dépit des appels fiats par les révolutionnaires d'Ansarullah du mouvement Houthi.

Malgré les affirmations de Riyad de ne bombarder que les positions des combattants d'Ansarullah, des avions de combat saoudiens bombardent les zones résidentielles et les infrastructures civiles.

commentaires

Haut de page