Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des militaires britanniques au Moyen-Orient (Irib)

par Irib 9 Septembre 2015, 13:13 Syrie Grande-Bretagne USA Zones tampons Armée britannique

"Les militaires britanniques seraient peut-être déployés au Moyen-Orient pour aider à mettre en place des abris sûrs destinés aux réfugiés syriens", a annoncé le Premier ministre britannique David Carmeron. Selon le quotidien "Daily Mail", David Cameron a affirmé que la création des zones sûres en Syrie était une bonne idée.


Cameron parle de la création des zones sûres en Syrie alors qu'il avait déjà rejeté cette idée. Il change carrément de cap alors que deux ex-ministres de son cabinet lui ont demandé de soutenir l'intervention en Syrie.


Andrew Mitchell ex-ministre du Développement international a indiqué :" Il y a à présent un vrai besoin pour créer des zones sûres en Syrie pour empêcher la fuite des millions de réfugiés. Il a soutenu l'idée de déploiement des forces terrestres britanniques en Syrie pour assurer la sécurité des nouveaux camps de réfugiés; Il a précisé que l'aviation britannique aussi pouvait assurer une couverture aérienne nécessaire dans ce sens.


La chambre des Communes va d'ailleurs examiner la crise des migrants lors d'une session d'urgence. C'est Yvette Cooper, candidat au leadership du parti travailliste qui avait demandé cette session. Des sessions d'urgence de la Chambre des Communes sont rares et la session d'hier a été tenue alors que lundi, David Cameron avait annoncé que son pays était disposé à accueillir 20.000 réfugiés syriens d'ici 5 ans. La France aussi s'est déclarée prête à recevoir 24.000 réfugiés syriens pendant les deux prochaines années. L'Allemagne, à son tour, s'attend à recevoir 800.000 demandes d'asile. Suite au premier raid aux drones de la Grande-Bretagne contre la Syrie, le Premier ministre Cameron a plaidé pour l'accord du Parlement aux frappes aériennes contre Daech en Syrie. Il a dit lundi devant la chambre des Communes que le Parlement mettrait au vote en octobre l'initiative des frappes aériennes de Londres contre Daech en Syrie. Cameron a affirmé que seul le feu vert du Parlement pourrait autoriser l'aviation britannique à combattre les terroristes de Daech en Syrie. Cependant le Premier ministre britannique a dit que les chasseurs de la Royal Air Force avaient attaqué le 21 août les positions de Daech à Raqqa, à l'ouest de Syrie. Mardi le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon, a défendu cette opération et souligné que son pays était en mesure de faire plus d'opérations de ce type. Les groupes des droits de l'Homme et certains avocats ont critiqué la décision du Premier ministre d'avoir autorisé cette opération. Cette démarche de Londres, selon eux, est pareille à celle des Etats-Unis qui font recours parfois aux raids par drones. On ignore quels sont les objectifs visés par la Grande-Bretagne. Le Parti travailliste qui a exigé plus d'informations a déclaré que cette décision de Cameron devait être examinée de manière indépendante.

Haut de page