Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Exclusif : 50 espions étatsuniens déclarent que leurs renseignements sur l'Etat islamique ont été manipulés par des hauts fonctionnaires de l'US Central Command

par The Daily Beast 11 Septembre 2015, 00:06 Syrie USA Centcom EI Terrorisme Manipulation Services de renseignement Plainte Articles de Sam La Touch

Exclusif : 50 espions étatsuniens déclarent que leurs renseignements sur l'Etat islamique ont été manipulés par des hauts fonctionnaires de l'US Central Command

Selon The Daily beast, plus de 50 analystes du renseignement qui travaillent hors du Commandement central de l'armée étatsunienne se sont officiellement plaints que leurs rapports sur l'Etat islamique (EI) et la branche d'Al-Qaïda en Syrie ont été modifiés de façon inappropriée par des hauts fonctionnaires.

Les plaintes ont incité l'inspecteur général du Pentagone à ouvrir une enquête sur la manipulation présumée des services de renseignement. Le fait que tant de gens se soient plaints suggère qu'il y a, de profonds problèmes systémiques dans la façon dont le commandement militaire US chargé de la guerre contre l'EI autoproclamé évalue les renseignements fournis par ses services.

"Le cancer était dans le haut commandement des services de renseignement", a déclaré un fonctionnaire de la défense.


Deux analystes principaux de CENTCOM (US Central Command) ont signé une plainte écrite adressée à l'inspecteur général du Département de la Défense en juillet pour faire valoir que les rapports, dont certains ont été donnés au président Obama, dépeignent les groupes terroristes comme plus faibles que ce que les analystes du renseignement ont observé. Les analystes des services de renseignement affirment que les rapports ont été modifiés par CENTCOM afin d'adhérer à la ligne de l'administration publique selon laquelle les États-Unis sont en train de gagner la bataille contre l'EI et al Nosra, la branche d'Al-Qaïda en Syrie.

Cette plainte a été soutenue par 50 autres analystes, dont certains se sont plaints de la politisation des rapports des renseignement pendant des mois. Onze analystes qui sont bien informés sur les détails du rapport ont parlé à The Daily Beast sous condition d'anonymat.

Les accusations suggèrent qu'un grand nombre de personnes qui suivent le fonctionnement interne de ces groupes terroristes pensent que leurs rapports sont manipulés pour l'adapter au récit public fait par l'administration étatsunienne...

Source : Daily Beast Exclusive: 50 Spies Say ISIS Intelligence Was Cooked

commentaires

Haut de page