Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« L’Afrique est un pays de race noire » : la géographie raciste à l’usage des nuls, par Gilbert Collard (JAI)

par JAI 28 Septembre 2015, 21:07 Gilbert Collard France Afrique Racialisme Racisme

Et l’intéressé de persévérer, à la suite des ses propos : « La France est un pays historiquement chrétien comme le Sénégal est un pays historiquement noir ». De mieux en mieux. Libre à chacun, donc, d’interpréter ce que signifie « historiquement noir » : par extension, devons-nous deviner qu’il existe – dans l’esprit de Gilbert Collard – une langue et une religion noire ? Dommage, notre anthropologue du lundi matin n’en dira pas plus. Il se contentera de conclure par ce que de fait et de droit nous pourrons désormais qualifier de crise de « collarite aiguë » : « Allez demander à un Africain si l’Afrique est un pays de race noire ! Il va vous dire : « Non non, mais attendez… non non… C’est un pays de race blanche, l’Afrique ! » ? Bon. On est chez les fous quoi, hein. » Oui, c’est ça : chez les fous, Gilbert.

Invité d'une émission télévisée, le député français Gilbert Collard a tenu un discours racialiste tout en assimilant l'Afrique à un pays.

En ce mois de septembre, les « Gilbert » sont au cœur de l’actualité, dans la rubrique « tout et n’importe quoi ». Alors que les Burkinabès se moquent des « diendérades » de leur putschiste de Gilbert Diendéré, les téléspectateurs français ont entendu avec un certain émoi, lundi matin, les propos azimutés de Gilbert Collard sur l’Afrique.

Invité de l’émission télévisée Les 4 vérités sur France 2 – mal nommée pour l’occasion – , le député du Rassemblement bleu Marine (proche du FN) a volé au secours, argument à l’appui, de Nadine Morano, l’ex-ministre de Nicolas Sarkozy, qui avait déclaré sur la même chaîne quelques jours auparavant : « Nous sommes un pays judéo-chrétien, le Général de Gaulle le disait, de race blanche. J’ai envie que la France reste la France et je n’ai pas envie que la France devienne musulmane.»

L’occasion donc pour Gilbert Collard de poursuivre l’installation d’un discours raciste dans le paysage médiatique français tout en exposant au grand jour ses connaissances géographiques : « Écoutez, historiquement, la France c’est pas un pays de race noire, pas plus que l’Afrique, historiquement, n’est un pays de race blanche ! ». Non, nous ne rêvons pas : pour l’avocat – et géographe à ses heures perdues – Gilbert Collard, l’Afrique est bel et bien un pays, et non un continent. Glissement sémantique involontaire ? Peut-être, mais celui-ci n’est que rarement le fait de ceux qui ne conçoivent pas le continent de manière manichéenne, comme une terre de souffrance et de famine, que les occupants, indistinctement, chercheraient à fuir par tous les moyens, pour « envahir » l’Europe.

Haut de page