Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Turquie a dupé les Etats-Unis et l'Etat islamique en récolte les fruits

par The Independent 1 Septembre 2015, 07:50 Articles de Sam La Touch Turquie EI Collaboration Terrorisme USA Syrie Kurdes PKK

La Turquie a dupé les Etats-Unis et l'Etat islamique en récolte les fruits

L'erreur de calcul désastreuse faite par les États-Unis pour signer un accord militaire avec la Turquie au détriment des Kurdes devient chaque jour de plus en plus évidente. En contrepartie de l'utilisation de la base aérienne d'Incirlik, juste au nord de la frontière syrienne, les Etats-Unis ont trahi les Kurdes syriens qui ont été jusqu'à présent ses alliés les plus efficaces contre l'Etat islamique (EI). En contrepartie de cet accord signé le 22 juillet, les Etats-Unis ont obtenu une plus grande coopération militaire de la Turquie, mais il est rapidement apparu que la véritable cible d'Ankara était les Kurdes en Turquie, la Syrie et l'Irak. Les actions contre l'EI sont presque survenues dans l'après coup de la signature de l'accord, et l'EI a été bombardé seulement par trois frappes aériennes turques, comparativement à 300 contre les bases du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK)...

Il y a une perception croissante à Washington que les Etats-Unis ont été dupées par les Turcs (ou bien le font croire, ndlr) , ou au mieux ses négociateurs eux-mêmes ont été trompés quand ils ont accepté leur marché avec Ankara. Les officiers supérieurs de l'armée US ont protesté anonymement dans les médias des États-Unis qu'ils ne savaient pas que la Turquie faisait semblant d'être contre l'EI quand en pratique, elle préparait une offensive contre sa forte minorité kurde de 18 millions de personnes.

Une autre preuve des réticences à Washington est venue la semaine dernière avec un article du New York Times intitulé "Le jeu dangereux des Etats-Unis avec la Turquie", de l'ancien ambassadeur US en Turquie et sous-secrétaire pour la politique de défense, Eric S Edelman, qui est normalement considéré comme un néoconservateur de bon standing. Il accuse M. Erdogan de déclencher "une nouvelle vague de répression visant les Kurdes en Turquie, ce qui risque de plonger le pays dans la guerre civile" et il continue à penser que cela pourrait aider l'AKP à reconquérir sa majorité, mais va certainement nuire à la lutte contre l'EI. Il a déclaré : "En perturbant la logistique et les communications entre le PKK en Irak et le PYD en Syrie, la Turquie affaiblit la force terrestre la plus efficace de la lutte contre l'État islamique en Syrie : à savoir Les Kurdes"...

Source :  The Independent Turkey Duped the US, and ISIS Reaps Rewards

Haut de page