Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Netanyahu : Israël essaye d'éviter une confrontation avec les forces russes au Moyen-Orient (Press TV)

par Press TV 21 Septembre 2015, 16:30 Netanyahu Russie Israël Syrie Discussion Moscou Tension Articles de Sam La Touch

Netanyahu : Israël essaye d'éviter une confrontation avec les forces russes au Moyen-Orient (Press TV)
Netanyahu : Israël essaye d'éviter une confrontation avec les forces russes au Moyen-Orient
Article originel : Israel seeks to avoid clashes with Russia in Mideast: Netanyahu
Press TV

Traduction SLT

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu cherche à éviter les affrontements avec les forces russes qui seraient situées au Moyen-Orient au moment où de nombreux rapports font état d'une volonté russe d'envoyer des troupes sur le terrain en Syrie.

Lors d'une réunion lundi avec le président russe, Vladimir Poutine, à Moscou, Netanyahu a déclaré que ses entretiens avec le dirigeant russe visaient à empêcher des affrontements entre les forces militaires israéliennes et russes en Syrie, où Moscou pourrait déployer ses troupes dans le cas où le gouvernement syrien en ferait la demande. Moscou a nié à plusieurs reprises les allégations selon lesquelles il dispose de troupes en Syrie.

"Je suis ici à cause de la situation de sécurité compliquée, elle devient de plus en plus compliquée", a déclaré M. Netanyahu lors de la réunion.

Nentanyahu a déclaré que son "objectif était d'éviter les malentendus" entre les unités militaires israéliennes et les forces russes, ajoutant qu'il s'était "mis d'accord avec Poutine sur un mécanisme pour éviter de tels malentendus."

La Russie a annoncé qu'elle était prête à examiner toute demande du gouvernement syrien pour l'envoi de forces militaires en Syrie, qui est impliqué dans des batailles intenses contre les miliciens takfiris parrainés par des pays étrangers. Moscou a souligné qu'il continuera à soutenir Damas contre le terrorisme.

Israël a exprimé sa crainte que le déploiement de forces aériennes et terrestres russes en Syrie pourrait conduire à des tirs accidentels alors qu'Israël cible sporadiquement les combattants du mouvement de résistance libanais Hezbollah à l'intérieur de la Syrie. Le Hezbollah aide Damas dans sa lutte contre les miliciens terroristes.

Lors de la réunion, M. Poutine a essayé d'apaiser les inquiétudes israéliennes sur le déploiement de troupes russes, en déclarant que Moscou agira de façon responsable dans ses décisions au Moyen-Orient.

"... Toutes les actions de la Russie dans la région seront toujours responsables" a déclaré Poutine à l'agence de presse russe, Tass.

Le dirigeant russe a également rejeté les allégations de Netanyahu sur une offensive syrienne potentielle contre les forces israéliennes dans les hauteurs du Golan occupé, les considérant comme non fondées. Il a déclaré que l'armée syrienne "n'a pas le temps pour un deuxième front" car il elle est occupée à combattre les miliciens terroristes dans tout le pays.

Des rapports, durant ces quatre dernières années, ont montré qu'Israël a fourni un appui pour les miliciens qui luttent contre le gouvernement syrien.

Haut de page