Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Omerta sur les 300.000 réfugiés issus de la guerre menée par la France en Côte d'Ivoire

par Mondafrique 3 Septembre 2015, 12:58 Articles de Sam La Touch France Côte d'Ivoire Sarkozy Licorne Armée française Réfugiés Laurent Gbagbo Ouattara

"On a sorti Laurent Gbagbo, on a installé Alassane Ouattara, sans aucune polémique, sans rien".
Déclaration de Nicolas Sarkozy.

La guerre française en Côte d'Ivoire pour défaire le président Laurent Gbagbo selon les aveux mêmes de Nicolas Sarkozy, a fait des milliers de morts et créée selon le Haut commissariat des Nations unies plus de 300.000 réfugiés ivoiriens. Mondafrique revient dans un article sur leur sort en pointant le fait que les milliers de réfugiés ivoiriens parvenus en France n'ont jamais vu leur situation légalisée et vivent dans la clandestinité.

Omerta sur les 300.000 réfugiés issus de la guerre menée par la France en Côte d'Ivoire

La crise post-électorale de 2010 et l’intervention de l’armée française en 2011 pour installer Ouattara et chasser Gbagbo a provoqué l’exil de trois cent mille Ivoiriens, selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Ils ont fui d’abord vers les pays limitrophes et il en reste au moins soixante mille dans des camps au Liberia, où ils sont retenus en raison de l’épidémie Ebola. Les autres ont été rapatriés ou ont tenté et parfois réussi à gagner l’Europe et la France. Quelques centaines d’entre eux sont toujours bloqués derrière le mur marocain dressé sur la frontière avec l’Espagne. En France, les milliers Ivoiriens , arrivés clandestinement ou avec des papiers d’emprunt acquis dans leurs pays africains d’accueil, ne peuvent prétendre au statut de réfugiés

commentaires

Haut de page