Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon Debka, un porte-avion chinois a accosté le port de Tartous en Syrie

par Irib 26 Septembre 2015, 14:32 Chine Syrie Russie Alliance Tartous Debka

Le site d'information "Debka", citant les sources militaires, a rapporté qu'un porte-avion chinois avait traversé le 22 septembre le Canal de Suez, un jour après la rencontre entre le premier ministre israélien, Benjmain Netanyahou et le président russe, Vladimir Poutine. Selon ce rapport, lors de cette rencontre, le président russe n'a fait aucune allusion à l'arrivée de ce porte-avion en Méditerannée. En tout cas, elle pourrait perturber la situation stratégique autour du confit en Syrie et ajouter une nouvelle dimension au soutien militaire de l'Iran et de la Russie au président syrien, Bachar al-Assad.
"Debka", citant ses sources militaires, a prétendu que les forces chinoises cherchaient à avoir une présence à long terme en Syrie.
Le site d'information israélien ajoute que les chasseurs et les hélicoptères chinois devraient se déployer, d'ici le milieu de novembre, sur ce porte-avion ou s'envoler via l'espace aérien de l'Iran ou encore être transférés via l'espace aérien iranien et irakien et à l'aide des transports russes. Cette question justifie, selon ce rapport, la nécessité de la création d'un réseau militaire russo-syro-iranien à Bagdad au cours des derniers jours. Ce mécanisme explique aussi la présence des officiers russes à Bagdad. Cela montre que la présence militaire russe ne se limite pas à la Syrie, mais elle s'étend aussi en Irak.
La création de ce réseau de coopération s'avère indispensable pour lancer la coopération avec les forces chiites, soutenues par l'Iran et qui luttent contre Daesh, ajoute le site Debka. Et pourtant, il est nécessaire que les vols militaires massifs de la Russie, de l'Iran et de la Chine via la frontière aérienne de l'Irak soient contrôlés, selon ce site.
Le site d'information israélien annonce que les Chinois ont envoyé un groupe de chasseurs J-15 en Syrie dont une partie doit être déployée sur le porte-avion et les autres vont s'installer dans la base aérienne russe à Lattaquié.

commentaires

Haut de page