Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syrie: défection d’un officier rebelle entraîné par les USA (Mondialisation.ca)

par Mondialisation.ca 28 Septembre 2015, 19:20 USA Syrie Rebelles Al-Nosra Terrorisme Collaboration

Un officier de la rébellion syrienne entraîné par les Etats-Unis aurait fait défection des rangs de l’opposition modérée avant de remettre ses armes aux terroristes du Front al-Nosra.

Selon le journal britannique The Guardian, l’officier concerné fait partie d’un nouveau groupe de 70 insurgés syriens ayant reçu une formation militaire auprès des instructeurs américains en Turquie, avant de regagner la Syrie plus tôt dans la semaine.

D’après les données de l’organisation de surveillance de sites islamistes US SITE, des partisans du Front al-Nosra, branche syrienne de la nébuleuse terroriste Al-Qaïda, ont été les premiers à déclarer que les “nouveaux venus” avaient remis leurs armes aux extrémistes après avoir été arrêtés. Certains d’entre eux ont posté des images d’armes saisies, selon eux, aux combattants entraînés par les USA.

Syrie: des rebelles entraînés par les USA remettent leurs armes aux djihadistes

Suite à ces allégations, le groupe d’opposants en question, connu sous le nom de Division 30, a indiqué sur sa page Facebook avoir lancé “une investigation” sur l’affaire.

Echec de la stratégie US en Syrie: nouveau programme à venir

Ajoutant à la confusion, l’officier en question, identifié comme Anas Ibrahim Abu Zayed, a écrit sur sa page Facebook qu’il avait quitté la Division 30 pour “travailler indépendamment dans la province d’Alep” (nord du pays). Il a également promis de ne pas coordonner ses actions avec celles de la coalition internationale antiterroriste mais de poursuivre son combat contre l’Etat islamique et les forces gouvernementales syriennes par ses propres moyens.

Le programme américain de formation militaire des opposants syriens considérés comme modérés suscite des critiques en raison notamment de l’échec, de la part de ses organisateurs, d’assurer une protection nécessaire des insurgés entraînés dès qu’ils regagnent la Syrie.

Il convient de rappeler que le premier groupe de 54 combattants entraînés par les Etats-Unis a été éliminé par les djihadistes du Front al-Nosra peu après leur retour en Syrie, en juillet dernier.

commentaires

Haut de page