Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un porte-avions chinois accoste au port de Tartous pour soutenir l'alliance militaire russo-iranienne en Syrie (Debka)

par Debkafile 27 Septembre 2015, 07:15 Chine Syrie Tartous Russie Iran Irak Coalition Articles de Sam La Touch

Un porte-avions chinois accoste au port de Tartous pour soutenir l'alliance militaire russo-iranienne en Syrie (Debka)
Un porte-avions chinois accoste au port de Tartous pour soutenir l'alliance militaire russo-iranienne en Syrie
Article originel : A Chinese aircraft carrier docks at Tartus to support Russian-Iranian military buildup
Debkafile


Traduction SLT

Au moment où le président des Etats-Unis, Barack Obama, a salué le président chinois, Xi Jinping, à la Maison Blanche, le vendredi 25 septembre et a parlé de l'amitié entre les deux pays, le porte-avions chinois Liaoning-CV-16 a amarré au port syrien de Tartous, accompagné par un croiseur lance-missiles. Cette information exclusive est révélée par Debkafile.


Pékin joue deux chevaux à la fois, il courtise les États-Unis pour de meilleures relations, alors que dans le même temps il soutien la Russie dans son intervention militaire en Syrie. Derrière les sourires chaleureux et les poignées de main échangées à la réception somptueuse sur la pelouse de la Maison Blanche, Pékin était clairement déterminé à montrer sa force - non seulement dans la mer de Chine du Sud, mais aussi en soutenant l'alliance politique et militaire russo-iranienne qui appuie le président syrien Bachar Assad et son régime.


Les sources militaires de Debkafile rapportent que le porte-avions chinois a traversé le canal de Suez, le 22 septembre, un jour après le sommet à Moscou entre le président russe Vladimir Poutine et le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu.

Lors de cette rencontre, Poutine n'a fait aucune mention du navire de guerre chinois entrant dans la Méditerranée orientale ni de sa destination. Son arrivée a bouleversé l'ensemble de la situation stratégique entourant le conflit syrien, ajoutant une nouvelle dimension au soutien militaire global de Moscou et de Téhéran pour Assad.


Cela a été perçu en détail par le secrétaire d'État US, John Kerry. Le 25 septembre, il a envoyé le sous-secrétaire d'Etat, Wendy Sherman, qui a également dirigé la délégation étatsunienne pour les négociations nucléaires avec l'Iran, afin d'annoncer que l'administration Obama est prête pour le dialogue avec l'Iran à propos de la situation en Syrie, et ce sujet devrait être abordé lors de la rencontre avec le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Jawad Zarif avec John Kerry le 26 septembre, à New York.
Mais si le haut diplomate étatsunien espère contourner l'initiative russe en Syrie en allant directement à Téhéran, cela semble trop tard. L'Iran est déjà en mouvement et avance rapidement afin d'augmenter sa présence militaire dans ce pays déchiré par la guerre avec l'étayage de deux puissances mondiales, la Russie et la Chine, par voie aérienne, terrestre et na
vale.

Cette tournure des évènements a un effet extrêmement préjudiciable sur la position stratégique et militaire d'Israël. Elle renforce également le chef suprême de l'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei dans sa détermination à transformer l'accord nucléaire conclu en juillet en un outil pour isoler les Etats-Unis politiquement, militairement et économiquement dans le Moyen-Orient, plutôt que d'une étape pour améliorer les relations avec Iran, telles qu'espérées par l'administration Obama.


Nos sources militaires ont des preuves que les forces chinoises sont en train de s'installer pour un séjour prolongé en Syrie. Un porte-avions est arrivé dans le port syrien de Tartous sans son contingent d'avions. Les avions de chasse et les hélicoptères devraient arriver à la mi-novembre - en s'envolant soit directement de Chine via l'Iran soit par des transporteurs russes dans l'espace aérien iranien et irakien.
Ce qui explique l'urgence d'établir une "cellule de coordination militaire" russo-syro-iranienne à Bagdad ces derniers jours. Ce mécanisme, à l'instar des officiers russes observés dans Bagdad, indique que la présence militaire russe ne se limite pas à la Syrie, mais commence à déborder sur l'Irak a
ussi.

La cellule de coordination - ou centre de commandement - a été présentée comme nécessaire pour commencer à travailler avec les groupes chiites soutenus par l'Iran qui luttent contre l'État islamique (EI) en Irak et en Syrie. Mais de manière plus immédiate, elle est indispensable pour contrôler le trafic intense des vols militaires russes, iraniens et chinois transitant dans l'espace aérien irakien.

Nos sources rapportent que les Chinois enverront en Syrie un escadron d'avions de chasse J-15, certains seront stationnés sur le porte-avions, le reste devant être stationné sur la base aérienne russe près de Lattaquié. Les Chinois vont également déployer des hélicoptères Z-18F anti-sous-marins et des hélicoptères aéroportés Z-18J d'alerte précoce. En outre, Beijing va envoyer au moins 1.000 marines pour combattre, au côté de leurs homologues russes et iraniens, contre les groupes terroristes, y compris l'EI.


Les sources de Debkafile soulignent que, tout comme les "Marine" russes seront chargés d'isoler les milices rebelles ayant des recrues tchétchènes et caucasiennes en leur sein, les "Marine" chinoises vont rechercher à détruire les combattants rebelles ouïgours issus du nord de la province chinoise du Xinjiang à majorité musulmane.

De la même façon que Poutine n'a aucune envie de voir les combattants tchétchènes retourner en Russie, le président chinois Xi veut empêcher les Ouïghours de revenir des champs de bataille syriens vers la Chine.

commentaires

Patrick 21/10/2015 21:34

http://www.meretmarine.com/fr/content/pas-lombre-dun-porte-avions-chinois-au-large-de-la-syrie

Bon, après contrôle sur un autre site il semblerait que l'info soit fausse... Maintenant où se trouve la vérité???

Patrick 21/10/2015 21:01

Bon, aller, à force de ramer derrière Obama on va finir par être totalement ridicule et perdre toute crédibilité aux yeux du monde... Mais c'est vrai que tout est à l'image de nos dirigeants...

MoI 02/10/2015 17:15

Quel article détaillé ! On a des nouvelles du porte avion chinois qui ne porte pas d'avions ? Tous ces détails sont tellement crédibles ! Un article si fouillé, avec tant d'informations... Quel crédibilité !!!!

alexandre 28/09/2015 00:51

Gog et Magog est en marche et va s'installer définitivement dans cette région, Israël devra craindre une attaque surprise dans le futur.

Haut de page