Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Yémen: Plus de 30 martyrs dans des raids saoudiens visant une usine d’eau (Al-Manar)

par Al-Manar 1 Septembre 2015, 19:27 Yemen Arabie Saoudite USA Crimes contre l'humanité

A l’approche du 6ème mois de l’agression saoudo-américaine contre le Yémen, l’Arabie poursuit ses massacres contre le Yémen.

Plus de 36 citoyens yéménites ont été tués dimanche à l’aube et 9 autres blessés dans des raids saoudiens visant une usine d’eau dans le gouvernorat de Hajjah (nord-ouest).

Plusieurs cadavres sont toujours ensevelis sous les décombres de l’usine fortement endommagé, précise l'agence yéménite Khabar.

Et puis à Saada (nord), quatre enfants d’une seule famille ont été tués par une frappe saoudienne visant un domicile dans la région de Wadi Bani Saad.

Les positions saoudiennes visées

Par ailleurs, l’armée et les forces populaires d’Ansarullah ont poursuivi leurs attaques contre les positions saoudiennes à la frontière avec le nord du Yémen.

Les forces yéménites ont visé dimanche par des dizaines de roquettes et de missiles la base d’AlJallah à Jizane, causant des pertes humaines dans les rangs de l’armée saoudienne, a indiqué le correspondant d'AlManar.

La position de Touweyla, à Zahrane Assir a également été visée par une salve de missiles Grad, entrainant la fuite de soldats saoudiens à bord de leurs véhicules blindés, a rapporté le site yéménite ansar-allah.

Un grand hôpital menacé de fermeture (Save the Children)

Au niveau humanitaire, la situation s’empire de jour en jour. Un hôpital de la capitale yéménite Sanaa, qui traite des centaines d'enfants et de femmes enceintes, pourrait être contraint de fermer en raison de pénuries de carburant et de médicaments, a affirmé lundi l'organisation humanitaire Save the Children.

"La situation est critique", a déclaré Halel Al Bahri, directeur adjoint de l'hôpital Al Sabeen, ajoutant que "si cet hôpital ferme, des enfants et des femmes mourront", selon un communiqué diffusé par Save the Children qui soutient l'établissement.

Une coalition dirigée par l'Arabie saoudite mène depuis le 26 mars des raids meurtriers contre différentes régions yéménites et a imposé un blocus naval au Yémen, entraînant des pénuries de vivres, de carburant et de médicaments.

Dans son communiqué, Save the Children dénonce ce "blocus de fait" qui met en difficulté l'hôpital Al Sabeen, menacé de "fermeture imminente".

En cas d'arrêt d'activité, "le nombre de personnes qui meurent sera bien plus important que celui de ceux tués par les bombes et les combats", a averti M. Al Bahri.

Selon Save the Children, plus de 15 millions de personnes n'ont pas d'accès normal aux soins médicaux de base au Yémen, soit une augmentation de 40% par rapport à mars.

Par ailleurs, plus d'un demi-million d'enfants devraient souffrir de malnutrition sévère cette année.

commentaires

Haut de page