Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment la BBC a caviardé un article révélant les liens entre l'Arabie saoudite et Al-Quaïda en Syrie

par SLT 26 Octobre 2015, 22:30 BBC Grande-Bretagne Arabie Saoudite Al-Quaïda Al-Nosra Terrorisme Collaboration Syrie Articles de Sam La Touch

L'Arabie saoudite a déclaré livré des armes anti-tanks au rebelles syriens (photo AFP)

L'Arabie saoudite a déclaré livré des armes anti-tanks au rebelles syriens (photo AFP)

The intercept, site d'information étatsunien co-fondé par Glenn Greenwald qui a diffusé et révélé les informations du lanceur d'alerte Edward Snowden - vient de montrer comment la BBC désinforme l'opinion publique sur la guerre en Syrie. La BBC qui aime à se présenter comme "objective" et "neutre", vient d'être prise en flagrant délit de mystification par Glenn Greenwald.

Un article de Franck Gardner intitulé "Gulf Arabs 'stepping up' arms supplies to Syrian rebels" ("Les pays arabes du Golfe intensifient les livraisons d'armes aux rebelles syriens") publié sur le site de la BBC a été amputé de certain passage jugé trop compromettant pour le royaume saoudien.

Cet article reprend les dires d'un officiel du gouvernement saoudien qui déclare que le gouvernement saoudien arme et finance les rebelles syriens. Mais parmi les rebelles syriens cités par l'officiel saoudien figure les terroristes du Front al-Nosra. Cela apparaît clairement dans la version originelle de l'article tandis que dans la version modifiée ce passage n'apparaît plus.

Voici le passage incriminé (en caractères gras) dans l'article originel :

"Gulf Arabs 'stepping up' arms supplies to Syrian rebels" (ancienne version de l'article)
("Les pays arabes du Golfe intensifient les livraisons d'armes aux rebelles syriens")
BBC

..."The well-placed official, who asked not to be named, said supplies of modern, high-powered weaponry including guided anti-tank weapons would be increased to the Arab- and western-backed rebel groups fighting the forces of Syria’s President Bashar al-Assad and his Russian, Iranian and Lebanese allies.

He said those groups being supplied did not include either Islamic State (IS) or al-Nusra Front, both of which are proscribed terrorist organizations. Instead, he said the weapons would go to three rebel alliances — Jaish al-Fatah (Army of Conquest), the Free Syrian Army (FSA) and the Southern Front."...

-------------

Traduction française :

L'officiel (saoudien) bien placé, qui a demandé à ne pas être nommé, a déclaré que les fournitures d'armes modernes et puissantes y compris des armes antichars téléguidés seraient intensifiés pour les groupes rebelles soutenus par l'Occident et les pays arabes qui luttent contre les forces du président Bachar al-Assad en Syrie et ses alliés russes, iraniens et libanais.

Il a déclaré que ces groupes ainsi fournis ne comprennent ni l'Etat islamique (EI) ni le Front al-Nosra, qui sont tous deux des organisations terroristes proscrites. Au lieu de cela, il a déclaré que les armes allaient à trois alliances rebelles -. Jaish al-Fatah (Armée de la conquête), l'Armée syrienne libre (ASL) et le Front du Sud "...

Il se trouve que l'Armée de la Conquête est une alliance majoritairement constituée par le Front Al-Nosra comme cela a été révélé par plusieurs grandes sources d'informations comme le New-York Times, The Telegraph ou bien Voice of America qui déclarait dans un article que l'Armée de la conquête était la principale cible de l'armée russe car l'Armée de la Conquête est une alliance de groupes rebelles qui incluent le Front al-Nosra, affilié à al-Quaïda en Syrieet le groupe islamiste extrêmiste Ahrar al-Sham, ainsi que des groupes islamistes moins extrêmes.

("is an alliance of insurgent groups that includes the al-Nusra Front, al-Qaida’s affiliate in Syria, and the hard-line Islamist group Ahrar al-Sham, as well as some less extreme Islamist groups.VOA).

Mais dans la version caviardée qui apparaît à présent sur le site de la BBC, les propos initiaux du saoudien ont été modifiés et le groupe Armée de la Conquête a été tout simplement rayé de la dernière version de l'article. Voici le passage en question tel qu'il apparaît dans l'article caviardé :

Gulf Arabs 'stepping up' arms supplies to Syrian rebels (version modifiée sur le site de la BBC)
("Les pays arabes du Golfe intensifient les livraisons d'armes aux rebelles syriens")
BBC



"...He said those groups being supplied did not include either Islamic State (IS) or al-Nusra Front, both of which are proscribed terrorist organizations. Instead, he said the weapons would go to the Free Syrian Army and other small rebel groups."



Tradution en français : 
"... Il a déclaré que ces groupes ainsi fournis ne comprennent ni l'Etat islamique (EI) ni le Front al-Nosra, qui sont tous deux des organisations terroristes proscrites. Au lieu de cela, il a déclaré que les armes allaient à l'Armée syrienne libre et à d'autres petits groupes rebelles"...

En clair la BBC a délibérément supprimé un passage compromettant révélant les liens entre l'Arabie saoudite et al-Quaïda.

Selon Glenn Greenwald, cela illustre la manière dont ce média britannique financé par l'Etat protège l'un des plus proches alliés du gouvernement du Royaume-Uni, l'Arabie saoudite, qui se trouve également être l'un des plus gros acheteurs d'armes du pays (l'ambassadeur saoudien au Royaume-Uni a menacé dans un éditorial que toute critique supplémentaire du régime de Riyad par Jeremy Corbyn pourrait compromettre l'alliance entre la Grande-Bretagne et l'Arabie saoudite).

Source : 
- The Intercept* BBC Protects U.K.’s Close Ally Saudi Arabia With Incredibly Dishonest and Biased Editing

* The Intercept est un site d'information étatsunien alternatif et d'investigation co-fondé par Glenn Greenwald

commentaires

Haut de page