Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Congo: trois morts lors d'une manifestation de l'opposition contre le référendum constitutionnel (Agence Ecofin)

par Agence Ecofin 21 Octobre 2015, 08:52 Congo-Brazzaville Referendum Sassou Nguesso Dictature Constitution Manifestation Victimes

Selon des sources hospitalières, citées par l'AFP, il y aurait aussi au moins huit blessés dont six par balle.

La manifestation de l'opposition congolaise a été organisée malgré l'interdiction par le gouvernement de toute réunion publique à l'approche d'un référendum qui doit se tenir le 25 octobre. «Le gouvernement a décidé d'interdire l'utilisation de certains espaces de réunions afin de permettre à la campagne électorale de se poursuivre sans insultes ni provocations», a expliqué le ministre de la Communication Raymond-Zéphirin Mboulou dans un communiqué.

A quelques heures de la manifestation, l'internet mobile, les services SMS et le signal de la radio de RFI avaient été coupés à Brazzaville.

Le projet de nouvelle Constitution ramène la durée du mandat présidentiel de sept à cinq ans mais stipule que le mandat du chef de l'État « est renouvelable deux fois». Il abaisse aussi à 30 ans (contre 40) l'âge minimum pour être candidat à la magistrature suprême en faisant disparaître l'âge maximal de 70 ans.

La Constitution congolaise en vigueur depuis 2002 limite à deux le nombre de mandats présidentiels et l'âge des candidats à 70 ans. Elle ne permet pas ainsi au président Sassou Nguesso (photo), qui termine en 2016 son deuxième et théoriquement dernier septennat, de se représenter.

Denis Sassou Nguesso, 72 ans, cumule plus de 30 ans de pouvoir à la tête du pays. Il a dirigé le Congo à l'époque du parti unique, de 1979 jusqu'aux élections pluralistes de 1992, qu'il a perdues. Revenu au pouvoir en 1997 à l'issue d'une violente guerre civile, il a été élu président en 2002 et réélu en 2009.

Haut de page