Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'alternative aux problèmes des Africains ne sera ni la Russie, ni la Chine, mais les Africains eux-mêmes (Oeil d'Afrique)

par Oeil d'Afrique 8 Octobre 2015, 19:28 Afrique Russie Chine Economie

'entends de plus en plus d'Africains dire que l'alternative pour le continent africain, c'est la Chine. Maintenant on ajoute aussi la Russie. Un frère du Cameroun m'a demandé ce que je pense de la rivalité sino-américaine. Je lui ai répondu qu'il n'y avait rien de nouveau sous le soleil. Rien de plus normal. « Êtes-vous sérieux M. MBEKO ? » Et moi de répondre : « Oui cher monsieur ». Le problème est que beaucoup d'Africains fantasment beaucoup sur cette rivalité. Le professeur Pougala en est devenu le spécialiste. La Chine a fait ceci, elle a fait cela, elle a mit l'Occident chaos…

Honnêtement, j'apprécie certains papiers du professeur Jean-Paul Pougala, mais je considère qu'il fait de la géostratégie sans maitriser la géopolitique de l'État profond américain. J'insiste : État profond américain. Les rivalités entre puissances sont une réalité et elles sont normales. La rivalité sino-américaine n'est pas différente de la guerre froide. Une escroquerie et une réalité. Mais ce qu'il faut que Pougala et ses adeptes comprennent, c'est que ce n'est pas la Chine qui est en guerre contre les États-Unis, mais bien les États-Unis qui se sont fabriqué, comme au temps de la guerre froide, un ennemi imaginaire pour justifier les politiques de l'État profond américain. Vous pensez que je dis une chose et son contraire. Peut-être. C'est cela la géopolitique au plus haut niveau. Voilà pourquoi je parle de l'État profond.

Celui-là même qui combattait le communisme en investissant massivement en Russie, combattait le nazisme en soutenant la machine de guerre hitlérienne, combat le terrorisme en soutenant les mouvements terroristes, combat la Chine en délocalisant ses entreprises dans cette même Chine, rivalise avec la Chine en Afrique alors qu'il s'entretient avec elle souvent dans le cadre du partenariat sino-américain sur l'Afrique, rivalise avec la Chine en sous-traitant une partie de l'industrie technologique militaire aux entreprises chinoises...On peut continuer comme ça sans s'arrêter.

commentaires

Franck 08/10/2015 21:50

Personne ne dit que ça sera la Russie ou la Chine! Seulement si la Russie ou la Chine ou les BRICS arrivent a tenir tête aux USA et tout l'occident...cela est une opportunité pour l'Afrique d'arracher son indépendance et cette fois pour de vrai à l'occident. Cela sans se faire bombarder par l'occident du moment qu'ils ne partagent pas les mêmes intérêts en Afrique. Et sans se faire étrangler économiquement par le FMI et la banque mondiale, car on aurait plus de choix. Si les africains sommes contents quand quand l'occident et les russes font le bras de faire...c'est parce que si nous jouons bien on peu tirer notre épingle du jeu. Et si nous sommes souvent du côté des russes et des chinois...c'est parce que l'occident nous opprime.

Haut de page