Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bombardement des hôpitaux en Afghanistan, en Syrie et au Yémen. La cruauté poussée à son paroxysme (Mondialisation.ca)

par Jean Dufour 31 Octobre 2015, 08:12 MSF Kunduz Bombardements Syrie Yemen Afghanistan Crimes contre l'humanité

Les bombardements des hôpitaux en Afghanistan, en Syrie et au Yémen sont les pires atrocités que l’on puisse imaginer dans le cadre des guerres que l’OTAN livre dans ces pays en incluant maintenant la Russie. Il nous paraît évident que la destruction de ces établissements de santé a été perpétrée à l’intérieur d’un processus visant à semer la terreur. Les protagonistes de ces guerres s’en prennent aux hôpitaux, soit aux établissements qui soignent les malades et prodiguent des soins aux blessés victimes des combats et des bombardements. Il s’agit là d’une forme manifeste d’un génocide. C’est l’une des séquelles de ces conflits les plus cruelles que l’on puisse concevoir. Cela devrait tous nous interpeller et nous inviter à condamner cette ignominie et à manifester très fort notre indignation. Le mois d’octobre 2015 aura été d’une cruauté sans pareille dans ces guerres qui durent, depuis plus d’une décennie pour celle de l’Afghanistan, et depuis 2011 pour celle qui affecte la Syrie et qui a fait plus de 250 000 morts, 6,5 millions de déplacés à l’intérieur du pays et 4,2 millions de réfugiés à l’étranger (http://www.mondialisation.ca/laube-du-xxieme-siecle-plus-darmements-plus-de-guerres-la-spirale-de-la-terreur-et-de-la-mort-se-poursuit-2ieme-partie/5440984). Ce bref essai cherche ainsi à condamner cette hécatombe qui constitue un crime horrible contre l’humanité.

Les hôpitaux. Un havre de « paix »

En Afghanistan, le 3 octobre 2015, « au moins dix-neuf personnes, dont neuf employés de Médecins sans frontières (MSF), ont été tués et une trentaine de personnes grièvement blessées dans le bombardement de l’hôpital de l’ONG dans la ville afghane de Kunduz(figure 1) (lemonde.fr, le 3 octobre 2015). Un bilan plus récent présentait un décompte de 30 morts et de 27 blessés.

« Les déclarations du gouvernement afghan ont affirmé que les forces talibanes utilisaient l’hôpital pour faire feu sur les forces de la coalition. Ces déclarations impliquent que les forces afghanes et américaines qui coopéraient ont décidé de raser un hôpital complètement fonctionnel, ce qui constitue l’aveu d’un crime de guerre », lit-on dans un communiqué mis en ligne sur le site de MSF (sputniknews.com, 6 octobre 2015).

Figure 1. Destruction de l’hôpital de MSF par une frappe des États-Unis à Kunduz, en Afghanistan

Figure 1. Destruction de l’hôpital de MSF par une frappe des États-Unis à Kunduz, en Afghanistan

http://www.msf.ca/fr/article/afghanistan-un-deces-supplementaire-imputable-a-l-attaque-de-l-hopital-de-msf-a-kunduz

http://www.msf.ca/fr/article/afghanistan-un-deces-supplementaire-imputable-a-l-attaque-de-l-hopital-de-msf-a-kunduz

En Syrie, dans la semaine de 26 octobre, « au moins 35 Syriens, patients et personnel médical, ont été tués et 72 blessés au cours d’une «récente et significative augmentation» de frappes aériennes sur des hôpitaux, a affirmé jeudi Médecins sans Frontières (MSF) (figure 2). L’accroissement des frappes aériennes dont l’organisation n’a pas identifié l’origine et qui ont débuté fin septembre, ont touché 12 hôpitaux dans les provinces d’Idleb (ouest), Alep (nord) et Hama (centre), dont six soutenus par MSF, a indiqué le communiqué. «Au total, six hôpitaux ont été contraints de cesser leurs activités… et quatre ambulances ont été détruites. Un seul a rouvert mais l’accès aux services d’urgences, de maternité, de pédiatrie et de soins primaires demeure gravement compromis dans ces zones… « Après plus de quatre ans de guerre, je reste sidéré de voir combien le Droit international humanitaire peut être aussi facilement bafoué par les différentes parties impliquées dans le conflit », a affirmé Sylvain Groulx, le chef de mission de MSF en Syrie » (lapresse.ca, 28 octobre 2015). Les États-Unis ont accusé l’armée de l’air de la Russie d’avoir frappé l’opposition modérée, ainsi que des objets civils tels que des hôpitaux, des mosquées et des écoles. La Russie a par la suite demandé des explications concernant cette accusation (sputniknews.com, 26 octobre 2015).

Figure 2. Hôpital bombardé en Syrie

Figure 2. Hôpital bombardé en Syrie

Source : http://www.rts.ch/info/depeches/

Source : http://www.rts.ch/info/depeches/

Au cours de la même période, « des frappes aériennes menées…dans le nord du Yémen par la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite ont détruit un hôpital soutenu par Médecins Sans Frontières (MSF). Selon cet organisme, Le petit hôpital situé dans le district de Haydan dans la province de Saada a été touché par plusieurs raids aériens. Le personnel de l’hôpital et deux patients ont réussi à fuir après la première frappe à 22h30. D’autres raids ont suivi pendant environ deux heures. Un membre du personnel a été légèrement blessé en prenant la fuite. Maintenant que cet hôpital est détruit, au moins 200 000 personnes se retrouvent privées d’accès à des soins médicaux vitaux. « Cette attaque est une nouvelle illustration du mépris total pour les civils au Yémen où les bombardements sont quasi-quotidiens », observe Hassan Boucenine, chef de mission MSF au Yémen » (http://www.mondialisation.ca/yemen-un-hopital-msf-detruit-par-des-frappes-aeriennes-de-la-coalition/5485216).

Figure 3. Hôpital détruit par un bombardement au Yémen

Figure 3. Hôpital détruit par un bombardement au Yémen

Source : http://www.europe-israel.org/2015/10/lhopital-de-medecins-sans-frontieres-au-yemen-un-bombardement-delibere/

Source : http://www.europe-israel.org/2015/10/lhopital-de-medecins-sans-frontieres-au-yemen-un-bombardement-delibere/

Conclusion

La destruction des hôpitaux constitue sans contredit un crime de guerre et un crime contre l’humanité. Toute la communauté internationale doit être appelée à condamner énergiquement ces bombardements destructeurs et lourds en pertes de vies humaines. Il est difficile de ne pas protester contre ces actes de barbarie peu importe ceux ou celles qui les ont commis. Pourquoi en arriver à cibler délibérément des établissements de santé? Comme MSF l’a répété à maintes reprises le Droit international humanitaire a été bafoué comme il l’a été en Libye, en Irak et à Gaza avec les guerres qui les ont frappées durement au cours des dernières années.

Jules Dufour

Références

AFP – BEYROUTH. 2015. 35 Syriens tués dans des raids sur des hôpitaux. LAPRESSECA. Le 28 octobre 2015. En ligne : http://www.lapresse.ca/international/dossiers/crise-dans-le-monde-arabe/syrie/201510/28/01-4915016-35-syriens-tues-dans-des-raids-sur-des-hopitaux.php

DUFOUR, Jules. 2015. Mondialisation de la guerre: Une «guerre interminable» contre l’humanité. Une recension de l’ouvrage du Dr. Michel Chossudovsky. Montréal, Centre de recherche sur la mondialisation (CRM). Le 17 avril 2015. En ligne : http://www.mondialisation.ca/mondialisation-de-la-guerre-une-guerre-interminable-contre-lhumanite/5443542

DUFOUR, Jules. 2015. L’aube du XXIème siècle. Plus d’armements. Plus de guerres. La spirale de la terreur et de la mort se poursuit (1ère partie). Montréal, Centre de recherche sur la mondialisation (CRM). Le 2 avril 2015. En ligne:http://www.mondialisation.ca/laube-du-xxieme-siecle-plus-darmements-plus-de-guerres-la-spirale-de-la-terreur-et-de-la-mort-se-poursuit/5440161

DUFOUR, Jules. 2015. L’aube du XXIème siècle. Plus d’armements. Plus de guerres. La spirale de la terreur et de la mort se poursuit. Les interventions et occupations militaires de l’Occident dans le monde. Irak, Syrie, Libye et Gaza (2ième partie). Montréal, Centre de recherche sur la mondialisation (CRM). Le 6 avril 2015. En ligne : http://www.mondialisation.ca/laube-du-xxieme-siecle-plus-darmements-plus-de-guerres-la-spirale-de-la-terreur-et-de-la-mort-se-poursuit-2ieme-partie/5440984

Le Monde.fr. 2013. Le régime de Bachar Al-Assad a bombardé l’un des principaux hôpitaux rebelles dans le nord du pays, selon les rebelles et les vidéos amateur qu’ils ont publiées sur les réseaux sociaux. Le 12 septembre 2013. En ligne : http://www.lemonde.fr/proche-orient/video/2013/09/12/syrie-11-morts-dans-le-bombardement-d-un-hopital_3476726_3218.html#TGMgwqVd1KEkDKtw.99p://www.mondialisation.ca/militarisation-de-leurope-de-lest-menaces-usotan-a-lendroit-de-la-russie/5459176

Le Monde.fr, AFP, AP et Reuters. 2015. Afghanistan : l’hôpital de Médecins sans frontières à Kunduz bombardé par l’OTAN. Le 3 octobre 2015. En ligne : http://www.lemonde.fr/international/article/2015/10/03/un-hopital-de-medecins-sans-frontieres-bombarde-a-kunduz_4781767_3210.html#7l0jApIAF0l8OC1g.99

MSF. 2015. Yémen : un hôpital MSF détruit par des frappes aériennes de la coalition. Montréal, Centre de recherche sur la mondialisation (CRM). Le 28 octobre 2015 En ligne : http://www.mondialisation.ca/yemen-un-hopital-msf-detruit-par-des-frappes-aeriennes-de-la-coalition/5485216

SPUTNIK. 2015. L’hôpital de MSF bombardé par les USA à Kunduz? © REUTERS/ Stringer. Le 3 octobre 2015. En ligne : http://fr.sputniknews.com/international/20151003/1018569325/kunduz-hopital-bombardement-usa.html

SPUTNIK. 2015. Hôpitaux bombardés en Syrie: Moscou demande à l’Otan des explications. Le 27 octobre 2015. En ligne : http://fr.sputniknews.com/international/20151027/1019125701/syrie-otan-russie-bombardements-accusations.html

* Jules Dufour, Ph.D., C.Q., géographe et professeur émérite. Membre de l’Ordre National du Québec. Chercheur-associé au Centre de recherche sur la Mondialisation, Montréal, Québec, Canada.

** Site d'information alternatif canadien

Haut de page